1 min de lecture RTL à l'écoute des artisans

Détachement d'ouvriers étrangers dans le BTP : "Je crains que ça devienne un cas classique" dit un artisan

ENQUÊTE RTL - Les entreprises du bâtiment ont de plus en plus souvent recours aux ouvriers étrangers.

Un ouvrier sur un chantier
Un ouvrier sur un chantier Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Etienne Baudu

Sur certains chantiers, les "salariés low-cost" comme on peut les appeler un peu péjorativement, peuvent être nombreux. Un cas de figure dont la généralisation inquiète le président de la Fédération du BTP des Bouches-du-Rhône.

300.000 salariés détachés dans le BTP

Philippe est maître d’œuvre sur la construction d'un lycée. Sur 250 salariés, 200 étaient Polonais, Turcs, Estoniens.

"On ne sait plus à qui s'adresser. Les consignes de traducteurs, on ne comprend rien. On dit qu'on ne travaille pas le samedi et le dimanche, les mecs veulent travailler le samedi et le dimanche !", s'agace Philippe.

En France, le recours des entreprises à ces salariés détachés explose. Ils seraient aujourd'hui 300.000 dans le BTP en France.

À lire aussi
Un véhicule particulier passe au contrôle technique dans un centre spécialisé de Caen, le 27 décembre 2007. artisanat
Valentin, garagiste : "On étouffe sous les charges"

Johan Bensivenga, président de la Fédération du BTP des Bouches-du-Rhône, craint que le recours aux salariés détachés se généralise :  "Ma crainte, c'est que ce qui est quelque part une exception, devienne le cas classique". Il poursuit : "Cette directive de détachement est en pleine négociation en ce moment à Bruxelles. On craint que la libéralisation totale soit le projet de la nouvelle directive".

Pour l'heure, 3.600 emplois ont été supprimés en PACA dans le BTP tandis qu'on dénombre près de 1.100 salariés détachés sur les chantiers de la région.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
RTL à l'écoute des artisans Info Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants