1 min de lecture Départements

Départements en difficulté : le gouvernement crée un fonds de solidarité de 50 millions d'euros

Les députés ont voté mercredi soir pour la création d'un fonds de soutien exceptionnel de 50 millions d'euros destinés aux départements en difficultés financières.

Le ministre de l'économie a mis fin aux rumeurs
Le ministre de l'économie a mis fin aux rumeurs Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Dans le cadre du projet de budget rectificatif 2015, les députés se sont prononcés en faveur d'un amendement du gouvernement créant un fonds de soutien de 50 millions d'euros pour plusieurs départements où "la situation financière peut être qualifiée de tendue ". Dans son amendement, le gouvernement propose que les départements éligibles à ce fonds de soutien répondent à deux critères : avoir "un taux d'épargne brute inférieur ou égal à 7,5% en 2014" et "un rapport entre le montant des dépenses sociales et le montant des dépenses de fonctionnement supérieur ou égal à la moyenne nationale". 

Selon la rapporteure générale du Budget Valérie Rabault (PS), les départements visés sont notamment le Pas-de-Calais, le Nord, l'Aisne, la Seine-Saint-Denis, le Val d'Oise, le Gard, le Cher, la Guyane, la Martinique  ou la Réunion. Le fonds, financé par un prélèvement sur les ressources de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, comprend deux parts chacune dotées de 25 millions d'euros. L'une sera directement attribuée aux départements tandis que l'autre sera affectée "en fonction du rapport entre le nombre de bénéficiaires d'aides sociales et la population totale du département", selon le gouvernement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Départements Budget Budget 2015
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants