1 min de lecture International

5.400 à 12.000 altermondialistes manifestent contre le G20 à Nice

La manifestation contre le G20 organisée mardi après-midi à Nice a réuni quelque 5.400 manifestants selon la police, et entre 10.000 et 12.000 selon les organisateurs. "Le résultat est au-delà de ce qu'on avait prévu", a déclaré Franck Gaye, porte-parole du collectif organisateur, qui avait auparavant dit attendre 10 à 12.000 manifestants. "On a eu un très bon accueil, les gens aux fenêtres qui nous saluent, les gens qui échangent... J'espère que les gouvernements sauront entendre les peuples", a-t-il ajouté.

Des altermondialistes se préparent le 31 octobre 2011 à Nice à leur manifestation internationale
Des altermondialistes se préparent le 31 octobre 2011 à Nice à leur manifestation internationale Crédit : AFP / Anne-Christine Poujoulat
Pierre Thébault Journaliste RTL

Dans la matinée, la police a procédé à trois interpellations sur la Promenade des Anglais : trois Espagnols porteurs de boulons, de piolets, de cagoules, de masques à gaz, ainsi que de T-shirts avec l'inscription "black cross" (les groupes les plus virulents de militants anarchistes ou autonomes, Ndlr).

La ville de Nice avait obtenu un renfort de 2.500 policiers, tandis qu'un total de 12.000 membres des forces de l'ordre sont déployés dans toutes les Alpes-Maritimes à l'approche du sommet du G20.

Parti un peu après 15H30, le défilé s'est déroulé sans encombre le long du parcours prévu, hors du centre-ville, sous le regard de nombreux membres des forces de l'ordre (2.000 hommes déployés à Nice pour cette seule journée). Les derniers manifestants ont atteint vers 18h les "Abattoirs", point final de la marche, où devaient se dérouler prises de parole et concert.

Cette manifestation marquait le début d'un "sommet des peuples", organisé jusqu'à jeudi à Nice, en réponse au sommet du G20 prévu en fin de semaine à Cannes, dont le centre-ville est bouclé par un strict dispositif de sécurité, à 30 km de là.

Ce "contre-sommet" prévoit notamment des conférences-débats et des animations de rue, pour réclamer plus de justice sociale, dénoncer la spéculation, les paradis fiscaux et la dérégulation financière.




Lire la suite
International Crise économique Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants