2 min de lecture Croissance

Croissance : le PIB de la France a atteint 1,1% en France en 2015

Ce chiffre, conforme aux dernières prévisions du gouvernement, est le plus haut niveau atteint depuis quatre ans.

Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances
Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) a atteint 1,1% en France en 2015, après s'être établie au quatrième trimestre à 0,2%, a annoncé vendredi l'Insee. Ce chiffre, conforme aux dernières prévisions du gouvernement, est le plus haut niveau atteint depuis quatre ans. Il est cependant inférieur à celui de la zone euro, qui devrait atteindre 1,5% en 2015, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Le ministre des Finances, Michel Sapin s'est félicité du niveau de la croissance française pour l'année écoulée ajoutant que celle-ci devait "s'amplifier en 2016". "2015 a été l'année de la reprise", a-t-il estimé en soulignant que l'activité avait "progressé de +0,2% au dernier trimestre de 2015, malgré les conséquences inévitables des attentats" du 13 novembre". "Les Français n'ont pas baissé les bras", a-t-il lancé.


Pour l'heure, le gouvernement n'a pas réussi à réduire le chômage. Selon le ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a augmenté de 15.800 personnes (+0,4%) en décembre, concluant l'année sur un record de 3,59 millions de chômeurs en métropole. Sur l'ensemble de l'année, Pôle emploi a accueilli 89.900 chômeurs supplémentaires (+2,6%), même s'il s'agit de la plus faible hausse depuis 2010. "C'est encore insuffisant", a reconnu jeudi Manuel Valls, observant cependant que "pour la première fois depuis 2011, nous créons à nouveau de la croissance".

Une consommation en hausse

Un chiffre possible grâce à la consommation des Français. Les dépenses de consommation des ménages en France, qui contribuent traditionnellement à la solidité de l'activité, ont augmenté de 1,4% en 2015, a annoncé l'Insee. Les investissements des entreprises ont pour leur part progressé de 2% par rapport à 2014. Les exportations ont quant à elles bondi de 5,9% en 2015, alors que les importations ont augmenté de 6,1%. De fait, "le solde extérieur contribue encore négativement à la croissance en 2015 (-0,2 point) mais moins qu'en 2014 (-0,5 point)", selon l'Insee.

À lire aussi
Christine Lagarde était l'invitée de RTL, le 30 octobre 2019. économie
Christine Lagarde sur RTL : "La croissance mondiale est précaire et fragile"


"2015 est plutôt une forme d'année transitoire", avec des éléments qui peuvent réamorcer un début de croissance, a estimé Mathieu Plane, de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). La question est maintenant de savoir si la France en 2016 arrivera véritablement "à enclencher une reprise et à sortir de cette croissance molle"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Croissance PIB Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants