1 min de lecture Tourisme

Croisières : à bord du "Preziosa" au large de Malte

REPLAY / ÉDITO - Découvrons le boom du business des croisières à bord d'un navire grand comme une ville.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
Croisières : à bord du "Preziosa" au large de Malte Crédit Image : AFP / Archives, Franck Perry | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet Journaliste RTL

Direction La Valette, la capitale de Malte, en pleine Méditerranée. C'est là que navigue un bateau pas ordinaire. Le "Preziosa" est un gigantesque navire de croisière de plus de 300 mètres de long, et haut comme un immeuble de vingt étages. Plus de 5.000 personnes sont actuellement à bord (3.500 passagers et 1.500 membres de l'équipage). C'est l'équivalent d'une ville comme Marvejols, en Lozère, qu'on aurait mise à flotter sur la Grande Bleue. Le bateau est parti de Marseille et il ralliera Barcelone après plusieurs escales où les armées bigarrées de croisiéristes débraillés et bavards font des excursions pour arpenter les curiosités locales. À l'heure de pointe, au petit-déjeuner, il est impossible de remonter les torrents humains qui dévalent, assiette en main, dans les coursives du buffet garni.

La clientèle, c'est la classe moyenne européenne. Il y a beaucoup d'Italiens et de Français, quelques Nordiques, beaucoup de retraités mais aussi des familles. L'hébergement et les repas coûtent environ 700 euros par personne pour une semaine, mais sans les suppléments. C'est l'industrie des vacances : des piscines, des toboggans, des restaurants, des boîtes de nuit, des spas, des kilomètres de corridors, des fontaines en faux marbre, des palanqués de hamburgers et des tonnes de frites. Ce navire usine-à-rêve, avec ses cabines empilées, est l'un des nombreux qui sillonnent les mers du globe. Car le business de la croisière est en plein boom.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Europe Malte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants