2 min de lecture Crise en Grèce

Crise grecque : les capitaux ainsi que les cerveaux quittent le pays

REPLAY / ÉDITO - Depuis le début de l'année, les évasions de capitaux se sont accélérées. Parallèlement à cela s'ajoute la fuite massive de cerveaux entre 2009 et 2014.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Crise grecque : les capitaux ainsi que les cerveaux quittent le pays Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Le dossier grec mobilise les chefs d’État et de gouvernement depuis des années. Sans aucun succès. Cet échec a des conséquences qui dépassent maintenant les seules inquiétudes financières. Au fil des mois, on laisse s'installer une sorte de Zimbabwe au cœur de l'Europe. À Bruxelles, à Francfort et à Washington, les responsables politiques et financiers débattent sans fin ni freins du sort d’Athènes ; et personne n'a une idée précise de la fin de l’histoire en cours. On sait simplement - c’est désormais une certitude - que cette mauvaise pièce est une tragédie.

Sur le terrain, en Grèce, la vie est rythmée par les chants du départ. Celui de l'épargne, d’abord. Tous ceux qui ont encore des économies fuient le pays. Les évasions de capitaux atteignent des montants considérables depuis le début de l’année (13 milliards en janvier, 8 en février, 2 en mars, 5 en avril). Le rythme ne faiblit pas : 400 millions d'euros ont quitté le pays durant la seule journée du lundi 15 juin.
Quand le capital financier s'exile, c’est que ses habitants ont fait une croix sur son avenir. La fuite des cerveaux, qui accompagne actuellement  celle des capitaux, renforce cet effondrement.

Ravages du chômage

Les Grecs quittent massivement le pays. C’est le point le plus terrible de ce dossier. Les cerveaux, les talents, les personnes les plus qualifiées ont baissé les bras et tentent leur chance hors de leur frontière. Entre 2009 et 2014, le nombre de travailleurs hautement qualifiés qui a définitivement quitté le pays a été multiplié par dix par rapport au quinquennat précédent, selon Eurostat (l’équivalent européen de l’Insee). Rien n’indique que la tendance puisse être inversée.

À lire aussi
Les drapeaux de la Grèce et de l'Union européenne. Allemagne
En prêtant à la Grèce, l'Allemagne a réalisé plus d'un milliard d'euros de profits

Après le retour de la croissance l’an dernier, le pays est de nouveau en pleine récession. Le chômage fait des ravages chez les jeunes qui n’ont pas suffisamment d’atouts pour émigrer. Toujours selon les chiffres officiels, le taux d’exclus du marché du travail est de 55% pour la génération des 15-24 ans.

C'est une situation inédite dans un pays membre de la zone euro, qui est par ailleurs soutenu à bout de bras par 300 milliards de prêts de la communauté internationale.

Est-ce que, dans l'aveuglement et l’irrationalité qui dominent les débats, on prend la mesure de cette fuite concomitante des cerveaux et de l’épargne ? Le chantage insensé de l’équipe d'Alexis Tsipras d’un côté, et l’analyse comptable bornée du FMI de l’autre, laissent penser l'inverse.

Le départ de toute une génération de jeunes Grecs va réduire considérablement les possibilités de reconstruire un futur pour ce pays avant longtemps.

La note du jour

12/20 à l'Afer. La principale association d'épargnants français (730.000 membres) va investir 1 milliard d'euros dans les PME d'ici la fin de l'année. Une participation bienvenue des grands assureurs à l'économie réelle.

RTL vous recommande
Lire la suite
Crise en Grèce Grèce Fuite de capitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778769328
Crise grecque : les capitaux ainsi que les cerveaux quittent le pays
Crise grecque : les capitaux ainsi que les cerveaux quittent le pays
REPLAY / ÉDITO - Depuis le début de l'année, les évasions de capitaux se sont accélérées. Parallèlement à cela s'ajoute la fuite massive de cerveaux entre 2009 et 2014.
https://www.rtl.fr/actu/conso/crise-grecque-les-capitaux-ainsi-que-les-cerveaux-quittent-le-pays-7778769328
2015-06-17 08:09:00