1 min de lecture Crise en Grèce

Crise en Grèce : la Bourse de Paris chute à l'ouverture

Redoutant qu'Athènes ne sorte de la zone euro, les Bourses du monde entier s'effondrent ce lundi. Paris, mais aussi Francfort, Milan, Madrid, Lisbonne ou Londres ouvrent en baisse.

La Bourse de Paris (illustration)
La Bourse de Paris (illustration) Crédit : FRED DUFOUR / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Doit-on craindre un lundi noir sur les marchés ? Dans le sillage des Bourses asiatiques, les places européennes ont ouvert en forte baisse ce lundi 29 juin. 

La Bourse de Paris chutait lourdement (-4,44%), plombée par la crise grecque et les risques importants d'une sortie du pays de la zone euro, après l'échec des négociations avec ses créanciers. À Francfort, le Dax a perdu 4% dans les premiers échanges. Lisbonne a chuté de 5,6%, Amsterdam de 4,1%, Madrid de 4% et Londres de 2%. 

Les banques françaises en chute

En France, à 09h14, l'indice CAC 40 perdait 224,53 points à 4.834,64 points. Vendredi, il avait pris 0,35%. "Les Bourses n'avaient pas anticipé un tel fiasco", constate le courtier Aurel BGC, qui anticipe "une semaine très volatile, en attendant le référendum grec". Sur le marché parisien, les banques sont particulièrement touchées. BNP Paribas perdait 5,97% à 54,19 euros, Crédit Agricole 7,22% à 13,12 euros et Société Générale 5,90% à 41,83 euros. 

Les valeurs industrielles souffrent également, à l'image de Renault (-4,55% à 93,65 euros) et Saint-Gobain (-4,72% à 40,81 euros). Areva baisse moins que le marché (-1,71% à 7,70 euros), après avoir engagé le processus d'une cession de sa filiale Canberra, spécialisée dans les instruments et systèmes de mesures nucléaires. 

Inquiétude en Asie

À lire aussi
Les drapeaux de la Grèce et de l'Union européenne. Allemagne
En prêtant à la Grèce, l'Allemagne a réalisé plus d'un milliard d'euros de profits

Ce lundi matin, les marchés asiatiques se sont repliés, plombés par les craintes de voir Athènes sortir de la zone euro. À la mi-journée, Tokyo perdait 1,78%, Sydney cédait 1,81%, Séoul 1,45%, Taipei 1,90% et Hong Kong 1,76%. Les Bourses continentales chinoises, qui s'étaient envolées ces derniers mois et ont subi une dégringolade spectaculaire vendredi - plus de 7% -, ont connu un bref sursaut avant de replonger, dans un marché paniqué. Shanghai et Shenzen ont ouvert en hausse (+2,31% et +1,77% respectivement), avant de perdre respectivement 7,35% et 6,9%. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise en Grèce Bourse Finances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants