1 min de lecture Informatique

Créateur d'entreprise informatique, un métier d'avenir

TÉMOIGNAGES - Portraits de deux entrepreneurs heureux dans un secteur toujours porteur d'avenir, l'informatique.

Un ordinateur (photo d'illustration).
Un ordinateur (photo d'illustration). Crédit : Frederic J. Brown - AFP
Philippe Roy Contancin
Philippe Roy-Contancin et La rédaction numérique de RTL

Alors que François Hollande a reconnu avoir perdu son pari contre le chômage, RTL et Capital vous présentent un secteur toujours porteur d'avenir : l'informatique. Les métiers du numérique sont en plein boom. Mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, le taux de chômage des informaticiens serait de 9% selon le Munci. L'heure est donc plus que jamais à l'innovation.

Après une école de commerce à Marseille, des études à San Diego, en Californie, et avec l'aide de deux ingénieurs centraliens tout juste diplômés, Louis a créé et lancé une nouvelle application web baptisée TrackTL.

"Si demain on fait une soirée chez RTL, toutes les personnes qui participent à la soirée vont pouvoir, depuis leur smartphone, rajouter leur musique préférée. Celles qui auront reçu le plus de votes seront les premières à être diffusées", explique l'entrepreneur de 24 ans.

Un mouvement permanent

TrackTL a pu s'appuyer sur l'expérience de deux anciens salariés de TF1. Mais ces deux-là démissionnent un vendredi pour investir dans une nouvelle entreprise, UBQT, dès le lundi suivant.

À lire aussi
Une voiture électrique du constructeur automobile Tesla fait le plein (illustration) insolite
Allemagne : à cause d’un bug informatique, il commande 27 Tesla

L'idée est la suivante : "Vous êtes ici, mais vous pouvez vous connecter à un super festival qui se passe en ce moment à New York ou à une conférence qui a lieu à Londres ou à Marseille, par exemple",explique Moktar, 32 ans.

Valoriser son expérience au sein de sa propre entreprise

Mais pour quelle raison Louis a choisi de fonder TrackTL plutôt que de rejoindre une grosse entreprise ? "C'est un choix de vie, répond l'entrepreneur. Pour créer un service utile qui va permettre d'animer un moment de la vie de plusieurs millions de personnes", poursuit-il.

Et pourquoi Florian, 36 ans et bien installé dans la vie, à l'instar de Moktar, largue-t-il les amarres du paquebot TF1 ? "Avec l'expérience que l'on avait, dix ans, on n'avait pas trop envie de laisser la place aux petites jeunes, explique Moktar, ajoutant qu'il avait aussi "envie de défendre une autre génération d'entrepreneurs, un savoir faire et de le mettre à profit pour le faire marcher à l'extérieur".

>
Créateur d'entreprise informatique, un métier d'avenir Crédit Image : RTL | Crédit Média : Philippe Roy-Contancin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Informatique Entreprises Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants