2 min de lecture Soldes

Coup d'envoi des soldes d'hiver, un événement en perte de vitesse

Ce mercredi marque le début des soldes d'hiver. L'évènement n'est plus aussi attendu par les consommateurs, depuis que les enseignes sont libres de proposer des promotions quand elles le souhaitent.

Une commerçant installe une affiche pour les soldes dans sa vitrine.
Une commerçant installe une affiche pour les soldes dans sa vitrine. Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est parti pour six semaines : les soldes d'hiver commencent ce mercredi 7 janvier. Mais l'événement suscite moins l'intérêt que par le passé, les consommateurs étant désormais habitués à faire de bonnes affaires toute l'année.

Le coup d'envoi officiel sera donné par la secrétaire d'État au Commerce, Carole Delga, à 08H00 dans les grands magasins parisiens.

Seule période où les commerçants ont le droit de revendre à perte, les soldes se termineront le 17 février. Mais elle n'est plus l'événement très attendu qu'elle était il y a quelques années encore.

La faute principalement à la multiplication des périodes de promotions hors soldes par des commerçants qui tentent par tous les moyens d'attirer des clients au pouvoir d'achat de plus en plus contraint.

Les soldes "désacralisés"

À lire aussi
Une enseigne propose des soldes à Strasbourg (illustration). consommation
Soldes : les chausseurs écrivent au gouvernement pour en finir avec les faux rabais

Cette saison, les réductions hors soldes ont été particulièrement nombreuses. Avant même les périodes de "pré-soldes" au travers de ventes privées et offres privilèges à gogo, les consommateurs se sont vu offrir des rabais, dès novembre avec le "Black Friday", qui se sont ensuite poursuivis tout le mois de décembre.

Désormais, dans le secteur de l'habillement, les achats en promotion représentent 40% du marché contre 25% en 2000. Et cela "désacralise progressivement le rôle des soldes", note Aude de Moussac, experte consommation chez Kurt Salmon.

Ces soldes apparaissent pourtant, aux yeux de certains, comme le seul moyen de sauver une saison d'hiver calamiteuse pour le prêt-à-porter, du fait notamment d'une météo trop douce qui a laissé d'importants stocks de grosses pièces d'hiver (doudounes, pulls) dans certaines boutiques.

Succès attendu pour l'e-commerce

La fraicheur, réapparue récemment, devrait toutefois permettre d'écouler ces pièces et de doper les soldes, estime Agnès Vigneron directrice des Galeries Lafayette. "L'attente du premier jour n'est plus la même, les gens ne prennent plus forcément une journée de congés, mais sur les quatre premiers jours, l'affluence est encore là", explique-t-elle.

Les e-commerçants se montrent aussi optimistes, les soldes leur permettant en moyenne de réaliser des ventes 39% supérieures au reste de l'annéeo. Internet est prisé pendant cette période, pour le choix et le confort qu'il offre.

Selon un sondage Ifop pour Spartoo, 40% des consommateurs considèrent qu'il s'agit du "lieu idéal pour réaliser les meilleures affaires". 25 millions de Français y sont attendus pendant ces soldes, estime la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance).

Pessimisme chez les indépendants

Les commerçants indépendants sont en revanche nettement plus pessimistes. "Si on est en réductions permanentes toute l'année, comment voulez-vous que les gens se déplacent encore en masse pour les soldes ?", s'interroge Bernard Morvan, de la Fédération nationale de l'habillement.

Pour lui, soldes ou pas soldes, la saison est mauvaise et le restera.

Si 76% des Français feront les soldes cette année, beaucoup ont aussi annoncé qu'ils réduiraient leur budget, qui devrait être en moyenne de 172 euros cette année, contre 205 euros l'an dernier, selon l'Ifop.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Soldes Économie Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants