2 min de lecture Social

Compte pénibilité : une intention louable, une exécution désastreuse

ÉDITO - Ce compte, qui entre en vigueur le 1er juillet, est le nouveau sujet d'empoignade entre patronat et syndicats.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Compte pénibilité : une intention louable, une exécution désastreuse Crédit Image : Andrew Burton - Getty Images North America - AFP | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Loïc Farge

Le compte pénibilité, ou comment une bonne idée a fini par empoisonner la négociation sociale à la française ? À partir du vendredi 1er juillet, les emplois pénibles dans le secteur privé devraient bénéficier d’une bonification élargie permettant de partir à la retraite anticipée. Des points seront attribués à chaque salarié, et cela chaque année, en fonction de dix critères. Le salarié est-il soumis au port de charges lourdes, à l’exposition aux produits chimiques ? Effectue t-il du travail de nuit ? Un salarié peut cumuler jusqu'à huit points par an, et au maximum 100 points dans sa carrière. C'est la période à compter de 2015 sera prise en compte.

Ces points pourront être transformés soit en formation, soit en complément de salaire pour un temps partiel dans le même emploi, soit en trimestres comptabilisés pour la retraite. Ainsi 100 points (le maximum) donneront droit à dix trimestres, c'est-à-dire deux ans et demi de retraite anticipée. Cela concerne plus de trois millions de salariés en France.

Une usine à gaz

L’intention était donc louable, mais l’exécution a été désastreuse. Dans la version initiale, les employeurs avaient l'obligation de mesurer très précisément pour chaque salarié le nombre d’heures dans l’année passées, par exemple, avec une torsion du buste. Impensable. C’était un délire administratif à la française, qui a d'ailleurs mis en fureur les patrons, et en particulier les petits patrons, qui ne sont pas des amoureux de la paperasse. Le dispositif a été simplifié dans un deuxième temps, avec l’idée de rédiger de fiches pré-établies pour chacun des métiers, qui aideraient les chefs d’entreprise. Cela n'a pas suffi à calmer le patronat.

À lire aussi
Des billets de banque (illustration) polémique
Épargne salariale : qui sont les gagnants et les perdants de la réforme ?

Même simplifié, le compte pénibilité reste une usine à gaz. Au point que nombre de fédérations professionnelles ne parviennent même pas à rédiger les fiches métier. Car tout dépend des postes, qui en sont pas comparables les uns aux autres, même avec une qualification ou une dénomination identique. La mesure de l’exposition aux produits chimiques est d’une complexité diabolique. Ensuite, c’est pour les chefs d’entreprise le symbole même de la méconnaissance du monde du travail de la part du pouvoir actuel. Il y a là un fond de vérité, aggravé par des relations qui sont tout sauf des relations de confiance.

Le compte pénibilité, totem de la CFDT

Au final, on arrive au blocage dialogue social. Rien de moins. C’est le compte pénibilité qui explique que le patronat soit braqué aussi contre le seul syndicat réformiste, la CFDT, qui a fait de ce compte pénibilité son cheval de bataille. C’est lui qui explique que les négociations sur l’assurance-chômage aient échoué, parce que le patronat a pris une ligne dure, à la demande de ses adhérents, très remontés contre le compte pénibilité. C’est lui encore qui provoque en partie le conflit sur la loi El Khomri.

Ne pourrait-on pas tout simplement décaler la mise en œuvre ? Ce serait la voix de la raison, le temps de la simplifier. Mais ça a déjà été fait une fois. Et comme c’est un totem pour la CFDT, et que le gouvernement a besoin du seul grand syndicat avec lequel il peut travailler, c’est encore plus compliqué. Ainsi va le dialogue social à la française, avec ses réformes à la fois inapplicables et non reportables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Compte pénibilité Retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783894765
Compte pénibilité : une intention louable, une exécution désastreuse
Compte pénibilité : une intention louable, une exécution désastreuse
ÉDITO - Ce compte, qui entre en vigueur le 1er juillet, est le nouveau sujet d'empoignade entre patronat et syndicats.
https://www.rtl.fr/actu/conso/compte-penibilite-une-intention-louable-une-execution-desastreuse-7783894765
2016-06-29 08:55:54
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rFY08qhyvUe6ic6ACBAE0A/330v220-2/online/image/2016/0629/7783895304_meme-simplifie-le-compte-penibilite-reste-une-usine-a-gaz.jpg