1 min de lecture Drones

Comment un coup de gueule a sauvé Big Moustache

INVITÉ RTL - Nicolas Gueugnier, le fondateur de Big Moustache, a pu sauver son entreprise grâce à une tribune sur Linkedin.

Bénédicte Tassart Éco Tassart Bénédicte Tassart
>
Comment un coup de gueule a sauvé Big Moustache Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et La rédaction numérique de RTL

Deux après le lancement de son entreprise, Big Moustache, Nicolas Gueugnier a appris qu’un de ses principaux investisseurs l'abandonnait, de façon un peu cavalière. "Je me suis retrouvé le bec dans l’eau, sans pouvoir honorer mes futures échéances", raconte-t-il. Il se retrouve alors dans l’impossibilité de payer ses dettes auprès de fournisseurs ou de l’URSSAF, mais aussi les salaires à venir.

Le jeune entrepreneur décide alors de poster une tribune sur le réseau social professionnel Linkedin pour faire part de sa colère. Contre toute attente, celle-ci rencontre un écho immédiat. "Il y a eu énormément de retours dès le lendemain", explique-t-il. Son entreprise rencontre alors un second souffle : en 5 jours, elle réalise l’équivalent de deux mois habituels de chiffre d’affaires. Mais Big Moustache trouve surtout "un nouvel investisseur qui a injecté des moyens financiers, 500.000 euros, mais aussi humains avec la participation de consultants de ce cabinet de conseils".

La jeune entreprise peut ainsi reprendre sa route et poursuivre son but : "proposer une innovation d'usage dans le monde très fermé du rasage, trusté par Gillette à 75% et par la grande distribution à 95%". Big Moustache propose en effet des abonnements pour ses clients. "On choisit son rasoir et le nombre de lames, et chaque mois, on reçoit une enveloppe avec ses lames neuves à l’intérieur, du contenu et des surprises", explique Nicolas Gueugnier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drones Économie Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants