4 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Comment recycler ses draps blancs dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - Recycler ses vieux draps blancs, l'histoire du kiwi, comment cuisiner le céleri et dégoter de beaux lampadaires. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 10 janvier.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Maison Jardin Cuisine Brocante du 10 janvier 2016 Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Cuisine : cuisiner le céleri

Après les fêtes et les kilos peut être en trop, le céleri-boule et le céleri rave peuvent faire l’objet de plats épatants.

On choisit le céleri à son calibre, il ne faut pas qu’il soit énorme, sinon il risque d’être un peu creux. Généralement, les petit céleris, bio, de producteurs, bien fermes, bien durs, bien lourds en main, sont parfaits. On le pèle, on le coupe en gros cubes et on les met dans un bac d’eau citronnée pour qu’ils ne s’oxydent pas.

Coupez en gros cubes deux pommes de terre et un petit oignon. Prévoyez aussi de faire torréfier à la poêle quelques noisettes entières, que vous allez ensuite rapidement concasser.

À lire aussi
Maison Jardin Cuisine Brocante bricolage
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 février 2018

Avec le tout, on fait un velouté. Vous savez comment on fait : un litre de bouillon de volaille très léger, les légumes dedans, cuisson à découvert et à petits bouillons pendant environ 30-35 minutes. Vous vérifiez votre céleri de la pointe du couteau, ensuite vous retirez comme toujours un peu de votre bouillon de cuisson, vous le gardez de côté et puis vous commencez à mixer tout cela, bien longtemps, pour obtenir une soupe souple.

Rajoutez à la toute fin un soupçon de crème épaisse et quelques dés de fourme d’Ambert un peu affinée. Rectifiez l’assaisonnement, gardez cela bien au chaud, et au moment de servir, vous mettez le velouté dans les assiettes creuses et quelques noisettes concassées dessus.

Jardin : l'histoire du kiwi

Contrairement à ce que l’on pense, le kiwi ne vient pas de Nouvelle-Zélande. C’est une liane chinoise qui pousse en lisière des forêts. Son vrai nom est Actinidia chinensis. Les chinois cueillaient des fruits dans la nature. Mais ils n’en cultivaient pas.

C’est un botaniste français, Pierre d’Incarville, qui a été le premier occidental à décrire cette plante qu’il avait étudié en 1740 en amont du fleuve Yang Tsé Kiang. Son échantillon d’Actinidia est toujours dans l’extraordinaire herbier du Jardin des Plantes, le plus grand et le plus vieil herbier du monde.
Il a fallu plus d’un siècle et demi pour la cultiver en France. C’est en 1904 que les premières graines rapportées de Chine sont semés en France, à Selva Brancolar près de Nice. Les graines arrivent en Nouvelle-Zélande en 1906 et les premiers fruits sont récoltés en 1910.

En 1920, deux pieds d’Actinidia, issus de ceux qui avaient été semés en 1904, sont donnés au Jardin des Plantes par un pépiniériste d’Orléans. Mais pendant des années, ils ne donnent pas de fruits car les jardiniers les taillent beaucoup trop courts. Alors que dès 1934 les premiers tout petits vergers sont plantés en Nouvelle –Zélande, c’est seulement en 1937 qu’il y a une belle récolte au Muséum.

Avant la guerre les premiers vergers néo-zélandais étaient réservés à une clientèle locale. En France, le Muséum rattrape son retard et fait un travail scientifique remarquable. En 1940, on sait presque tout sur ce nouveau fruit.

Tout est prêt pour lancer enfin la production et les Allemands arrivent à Paris. Pas question que l’ennemi en profite. Donc on met tout dans un placard. Les néo-zélandais, eux, continuent de progresser. Les Français se réveilleront plus tard et nous avons une très belle production de Kiwi aujourd’hui.

Maison : recycler des vieux draps blancs

Pourquoi ne pas recycler ses draps blanc en les teignant ? Prenez une bassine d’eau chaude, vous versez votre poudre de teinture. Il faut bien remuer avec un bâton de bois, mettez des gants et si vous faites à l’intérieur, posez une bâche plastique sur et sous votre table.

Pour obtenir un joli dégradé, on trempe une première bande de tissu d’environ 40cm par exemple. Vous laissez tremper le tissu pendant 10 minutes. Plus vous laissez tremper, plus la teinte sera foncée. Au bout de 10 minutes, vous ajoutez un peu plus de tissu, puis au bout de 5 minutes, encore une autre partie et ainsi de suite. Il faut laisser une bande blanche, sans la teindre pour terminer le dégradé.

Sortez votre drap, passez le à la machine pour un rinçage, essorage et séchage.

C’est un recyclage peu onéreux. Pour un drap, un sachet de poudre Idéal grand modèle revient à 5,20 euros.

En ce qui concerne le linge de maison et son entretient, Brabantia a sorti une nappe de repassage, comme un matelas de plage, que ne prend pas de place. On la pose sur la table et on repasse. Pratique et astucieuse, elle coûte 29,95 euros.

Pour aller plus loin, une armoire séchante a vu le jour chez la marque Asko. Elle permet de sécher en moins de deux heures l’équivalent d’une corde de 16 mètres de linge. Peu connue en France, ces armoires sont très utilisées dans les Pays Scandinaves. Un bel outil qui coûte 1 299 euros.

Nappe repassage Brabantia
Nappe repassage Brabantia Crédit : Bradantia

Brocante : les lampadaires

Les lampadaires sont à la fois décoratifs et forts utiles. Et que puisque les designers se sont emparés il y a longtemps de cet objet, les brocantes nous en proposent beaucoup. Qu’ils soient en colonne, décorés, en arc ou encore en forme de tube, c’est un bel objet à chiner.

Si vous l’achetez dans un vide grenier ou sur internet par exemple, il arrive souvent qu’il vous faille changer le système électrique avant de vous en servir.

Le prix dépend de son design, des matières qui le composent etc. Les premiers modèles des années en acier chromé commencent autour de 200 euros minium. Comptez plutôt dans les 400 euros pour ces beaux lampadaires élégants et en beaux matériaux des années 1950-1960. Et si vous voulez vous offrir un modèle créé par un designer connu il vous faudra débourser plusieurs milliers d’euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781231973
Comment recycler ses draps blancs dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Comment recycler ses draps blancs dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
REPLAY - Recycler ses vieux draps blancs, l'histoire du kiwi, comment cuisiner le céleri et dégoter de beaux lampadaires. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 10 janvier.
https://www.rtl.fr/actu/conso/comment-recycler-ses-draps-blancs-dans-maison-jardin-cuisine-brocante-7781231973
2016-01-10 11:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ggqy8c-ZeAkc0lFgqtrUuw/330v220-2/online/image/2016/0108/7781232079_comment-recycler-ses-draps-blancs.jpg