1 min de lecture Chômage

Chômage : "pas d'amélioration" en avril selon Rebsamen

Le ministre du Travail, François Rebsamen, a annoncé que les chiffres du chômage pour avril ne montreraient ni "amélioration immédiate" ni "aggravation significative".

Un écran d'ordinateur dans une agence Pôle Emploi de Villeneuve d'Ascq, le 27 décembre 2013
Un écran d'ordinateur dans une agence Pôle Emploi de Villeneuve d'Ascq, le 27 décembre 2013 Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les chiffres du chômage ne devraient pas être brillants, à en croire François Rebsamen, le ministre du Travail. "Concernant le mois d'avril, je ne m'attends pas à une amélioration immédiate, pas non plus à une aggravation significative", a-t-il déclaré dans une interview aux journaux du groupe Ebra publiée ce mercredi 28 mai.

Les chiffres officiels doivent être publiés à 18H00. 

"Mon objectif est que la moyenne sur le deuxième trimestre de cette année soit inférieure à la moyenne du premier trimestre", ajoute-t-il, alors que la métropole comptait fin mars 3,349 millions de chômeurs sans activité, un record. "Les dispositifs sont là, mais il faut aussi que l'économie française reparte", a expliqué François Rebsamen.

Corrélation FN-chômage

Le ministre du Travail établit également un lien, dans cet entretien entre le nombre voix portées sur le Front national aux élections européennes, et le chômage : "Il y a de nombreuses raisons, mais le chômage est une des composantes majeures du Front national en France. Surtout le chômage de masse, qui est destructeur de la cohésion sociale, et porte atteinte à l'optimisme de la nation".

À lire aussi
Le taux de chômage est en hausse au 3ème trimestre selon l'Insee. économie
Chômage : la France "mouton noir" de l'OCDE pour François Lenglet

En mars, Pôle emploi avait enregistré 1.600 nouveaux inscrits dans la catégorie A (sans aucune activité) et 11.700 en incluant ceux qui exerçaient une petite activité. Selon l'Unédic, l'organisme qui gère l'assurance chômage, la hausse devrait se poursuivre, avec 103.200 demandeurs d'emploi sans activité supplémentaires en 2014 et 60.000 en 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage François Rebsamen Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants