2 min de lecture Chômage

Chômage : "Le marché du travail se réveille", selon François Lenglet

REPLAY / ÉDITO - La reprise du chômage est due à l'augmentation des emplois à temps partiels mais plusieurs indicateurs montrent une reprise du marché du travail.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Chômage : "Le marché du travail se réveille", selon François Lenglet Crédit Image : AFP | Crédit Média : François Lenglet | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et La rédaction numérique de RTL

On l’a appris mardi 26 avril, le nombre de chômeurs a très fortement baissé au mois de mars. 60.000 chômeurs de moins sur le seul mois de mars, c’est en effet une vraie décrue, sans précédent depuis octobre 2000. C’est une bonne surprise qui prolonge et même amplifie une tendance qui était discernable depuis un moment. Si l’on fait la moyenne des derniers chiffres, sur les trois premiers mois de l’année 2016. On arrive quand même à 16.000 chômeurs de moins par mois. C’est beaucoup. Surtout si l’on compare ce chiffre aux résultats de 2015, où nous avions 7.500 chômeurs de plus par mois. Et c’était 15.000 de plus chaque mois en 2013 et 2014, et même presque 25.000 de plus par mois en 2012. Vous voyez qu’on revient de loin. La logique voudrait que ces chômeurs aient retrouvé du travail mais il faut être prudent. 

Une hausse des emplois partiel

Les 60.000 en moins, c’est une baisse de la catégorie A, c’est-à-dire les chômeurs disponibles et faisant des recherches d’emploi. Mais parallèlement, les catégories B et C ont augmenté de quasiment autant, 51.000. Ce sont les chômeurs qui travaillent à temps partiel, probablement avec des contrats ultra-courts, quelques heures ou quelques jours, qui ne les ont pas fait se désinscrire de Pôle emploi. De fait, ce ne sont plus des "vrais" chômeurs, parce qu’ils travaillent, mais ce ne sont pas non plus des actifs occupés à temps plein.

Certes c’est une vraie baisse et elle se manifeste, comme d’habitude, comme toujours en cas de reprise, par une montée de l’emploi précaire ou intérimaire, qui se substitue au chômage et qui peut constituer une sorte de pont entre le chômage et l’activité salariée. C’est ce qu’on appelle le halo autour du chômage, toute cette nébuleuse d’activités partielles, qui est en train de gonfler en ce moment en France. Et cela signale que le marché du travail se réveille.

À lire aussi
Une enseigne Brice à Lille (illustration). Chômage
Happychic : une employée en grève de la faim pour sauver l'emploi de ses collègues

Un ensemble de faisceaux positifs

Pour François Hollande, à force de pronostiquer toujours la même chose, on finit par avoir raison un jour. Vous savez ce qu’on dit, une pendule arrêtée donne l’heure deux fois par jour. Le président annonce l’inversion de la courbe depuis bientôt quatre ans, et il l’a fait parfois au mépris de l’évidence, puisque le chômage n’a cessé de grimper depuis quatre ans, sauf depuis quelques mois. Le tout est de savoir si cette inversion durable. Pour cela il y a un faisceau de bons indicateurs convergents. 

Ce chiffre du chômage, les déclarations d’embauche faites à la sécurité sociale pour le premier trimestre, qui sont à leur meilleur niveau depuis 5 ans, et la progression du travail intérimaire, également significative. Mais le juge de paix, ce seront les créations d’emplois salariés dans le secteur marchand, c’est-à-dire les entreprises privées, pour le premier trimestre. C’est un indicateur très important, et lui aussi s’améliore lentement depuis quelques mois. Nous aurons les derniers chiffres le 13 mai prochain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Pôle emploi Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783003322
Chômage : "Le marché du travail se réveille", selon François Lenglet
Chômage : "Le marché du travail se réveille", selon François Lenglet
REPLAY / ÉDITO - La reprise du chômage est due à l'augmentation des emplois à temps partiels mais plusieurs indicateurs montrent une reprise du marché du travail.
https://www.rtl.fr/actu/conso/chomage-le-marche-du-travail-se-reveille-selon-francois-lenglet-7783003322
2016-04-27 13:41:16
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wWvSm1jmyQXzUTZRJ4SuSw/330v220-2/online/image/2016/0225/7782048269_pole-emploi-illustration.jpg