1 min de lecture Emploi

Chômage des jeunes : l'apprentissage plébiscité comme un outil efficace

Une grande majorité de Français estime que l'apprentissage serait efficace pour lutter contre le chômage des jeunes, selon un sondage. Pourtant, cette voie a encore une mauvaise image auprès des Français.

Une agence Pôle emploi de Dijon le 29 février 2009 (archives).
Une agence Pôle emploi de Dijon le 29 février 2009 (archives). Crédit : AFP / JEFF PACHOUD
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Près de neuf Français sur dix (89%) jugent que le développement de l'apprentissage serait efficace pour lutter contre le chômage des jeunes, même si cette voie reste souvent associée à une "mauvaise image", selon un sondage CSA pour l'Institut Montaigne publié mardi 18 mars.

Grande confiance dans les dispositifs de soutien à la formation

Une très large majorité des personnes interrogées (93%) estime aussi que le gouvernement devrait augmenter son soutien aux entreprises, notamment aux plus petites, lorsqu'elles recrutent des apprentis.

Pour permettre l'insertion des jeunes dans l'emploi, une immense majorité (85%) des personnes interrogées disent faire confiance aux dispositifs de soutien à la formation, tels que l'apprentissage. Seuls 14% préfèrent, à l'opposé, les dispositifs de soutien à l'emploi comme les emplois d'avenir ou le contrat de génération, nouveaux outils mis en place par le gouvernement.

Image négative de l'apprentissage

Pourtant, l'étude du CSA montre une méconnaissance, voire une image négative de l'apprentissage : 63% estiment que "de manière générale, les formations en apprentissage ont une mauvaise image", 69% pensent qu'elles "sont surtout réservées aux métiers manuels" et affirment qu'on ne "sait pas grand-chose" sur ces formations.

À lire aussi
Les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon attendent plus d'information emploi
Michelin : fermeture de l'usine de La Roche-sur-Yon, plus de 600 emplois menacés

Plus de quatre personnes sur dix (43%) jugent que l'apprentissage s'adresse "essentiellement à des jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires" et que ces formations "débouchent essentiellement sur des métiers faiblement rémunérés". Plus globalement, les personnes sondées portent un regard très sévère sur le système scolaire, estimant à 76% qu'il prépare mal les élèves au monde du travail.

Objectif de 500.000 jeunes en apprentissage d'ici à 2017

Le gouvernement, engagé dans une réforme du financement de l'apprentissage, souhaite développer cette filière et s'est fixé pour objectif 500.000 jeunes en apprentissage d'ici à 2017. En 2013, le nombre de jeunes entrés en apprentissage dans le secteur marchand a reculé de près de 8%, avec 273.000 entrées.

Ce sondage a été réalisé en ligne entre le 18 et le 20 février, auprès d'un échantillon de 1.050 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Info Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants