1 min de lecture Bernard Cazeneuve

Cazeneuve : "Il n'est pas question de modifier le régime fiscal des PEL"

GRAND JURY - Le ministre du Budget a démenti la suppression de la prime versée au déblocage du PEL. Il a par ailleurs indiqué que la hausse de la TVA n'aurait pas de conséquence sur la consommation.

Bernard Cazeneuve était l'invité du "Grand Jury", dimanche 5 janvier 2014
Bernard Cazeneuve était l'invité du "Grand Jury", dimanche 5 janvier 2014 Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Ce sujet n'existe pas et il n'est pas question de modifier le régime fiscal des Plans épargne logement (PEL)". Bernard Cazeneuve a démenti, sur le plateau du Grand Jury, l'information du Journal du dimanche , selon laquelle le gouvernement voudrait supprimer la prime de 1.000 à 1.500 euros versée lors du déblocage du PEL.

Le JDD affirmait, ce dimanche matin, qu'une réunion préparatoire devait avoir lieu d'ici une dizaine de jours entre les banques et le ministère de l’Économie sur une réforme du PEL.

L'hebdomadaire évoquait une réforme de l'un des placements préféré des Français - 12 millions de détenteurs - , conçu pour financer le logement, mais souvent utilisé pour des raisons fiscales. "Rien ne change pour le moment pour le PEL", a donc martelé le ministre du Budget.

La hausse de la TVA "n'aura pas d'impact sur la consommation"

La hausse de la TVA à peine entrée en vigueur le 1er janvier dernier, le ministre du Budget a également refusé de croire à une conséquence sur le budget des ménages. "Je ne pense pas qu'il y aura un impact sur la consommation, car les produits de première nécessité ont été maintenus à un taux réduit (5,5%)".

À lire aussi
François Hollande, invité exceptionnel de RTL François Hollande
Bernard Cazeneuve : "Il a beaucoup de talent", dit François Hollande sur RTL

"Aujourd'hui, je ne crois pas qu'il y ait un risque d'une augmentation significative de l'inflation résultant de l'augmentation de la TVA de nature à casser la dynamique de la demande", a-t-il ajouté. 

Le Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) devrait aussi selon le ministre limiter les effets sur les ménages :"Nous augmentons cette taxe dans un contexte où le CICE vient diminuer massivement les charges des entreprises et dans un contexte où l'inflation est basse et la demande encore faible. Les entreprises n'ont pas intérêt à augmenter les prix, ni les grandes surfaces, parce que ça obérera la demande", a-t-il dit. 

Le taux normal de la TVA est depuis le 1er janvier, passé de 19,6% à 20% et le taux intermédiaire de 7% à 10% (hôtellerie, restauration, transports ...).

La rédaction vous recommande
>
Le Grand Jury du 5 janvier 2014 - Bernard Cazeneuve - 2e partie Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress | Date :
Lire la suite
Bernard Cazeneuve PEL TVA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants