2 min de lecture Énergie

Cap Vert Énergie, un mini EDF 100% renouvelable

INVITÉ RTL - Le président de Cap Vert Énergie, Pierre de Froidefond, vise à "produire une énergie totalement décarbonée", sans impact sur l'environnement.

Economie - Le Mag de l'Éco Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Le Mag de l'Éco du 14 mars 2018 Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL | Crédit Média : Agnès Bonfillon,Sylvain Charley | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon et Sylvain Charley

Cap Vert Énergie, une société vieille d'une dizaine d'années à Marseille, se décrit comme "un mini EDF 100% renouvelable". Son but ? "Produire des énergies renouvelables, principalement pour les collectivités", explique son président, Pierre de Froidefond, au micro de Jean-Baptiste Giraud, d'Économie Matin.

Pierre de Froidefond, alors jeune quadra, se lance avec deux amis dans l'aventure. Une question les lancine : "Qu'est-ce qu'on peut faire pour avoir un impact sur l'environnement, sachant que le réchauffement climatique était en train de modifier en profondeur la planète" ? "On s'est dit qu'une manière simple de le faire, c'est de produire une énergie totalement décarbonée", confie l'entrepreneur.

Cap Vert Énergie prône le recours à l'énergie centrale décentralisée. L'enjeu ? S'installer à proximité des sites de consommation pour produire cette énergie renouvelable. Mais pour que ce vœu se réalise, les pouvoirs publics vont devoir "se donner les moyens" et "réaliser des actions complètes", prévient Pierre de Froidefond.

La minute conso

Vous cherchez une table rétro, un fauteuil vintage ou une lampe design au meilleur prix ? Attention, c'est la grosse arnaque du moment sur internet ! La toile voit en effet fleurir d’innombrables sites étrangers vendant du mobilier à prix cassé, inspiré de célèbres designer. Mais attention, le Centre européen des consommateurs enregistre de nombreuses réclamations à leur égard.

À lire aussi
Le logo d'Engie au siège de la société à La Défense coronavirus
Chèque énergie : Engie va rembourser deux mois d'abonnement aux foyers les plus modestes

Le principe de ces arnaques est simple. Vous commandez le meuble de vos rêves, à prix cassés. Après la commande, d'importants frais de port sont ajoutés et les délais de livraison ne sont pas respectés pour des motifs complètement absurdes : accident du transporteur, Nouvel An chinois... Alors vous demandez à faire jouer votre droit de rétractation. L'entreprise accepte moyennant 150 euros, ce qui est illégal. Certains sites, domiciliés en Irlande, ont même le toupet de vous proposer d'aller chercher sur l'île votre meuble pour limiter les frais de livraison.

Pour éviter ces désagréments, il est impératif de vérifier que vous avez accès au nom et à l’adresse de la société et qu’elle est joignable par téléphone avant d'acheter sur un site de meubles design. Ensuite, consultez les avis des internautes sur les forums : n'allez surtout pas sur Voga.com ou Infurn, les internautes vous le diront.

Et si vous rencontrez des problèmes de livraison, adressez au vendeur une mise en demeure de vous livrer dans un délai raisonnable, ou de vous rembourser, et rapprochez-vous également de votre banque, car certaines cartes bancaires prévoient des garanties permettant au consommateur d'être remboursé en cas d'arnaque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Énergie Entreprises Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants