2 min de lecture Canicule

Canicule : la chaleur profite à certains secteurs, d'autres la subissent

ÉCLAIRAGE - Tandis que l'agriculture et le bâtiment subissent la canicule, les ventes de certains produits comme les piscines ou les ventilateurs explosent.

La canicule sévit en France
La canicule sévit en France Crédit : AFP
Valentin Chatelier
et AFP

La France subit depuis plusieurs jours une forte vague de chaleur. Avec 51 départements placés en vigilance orange "canicule", la hausse des températures pourrait avoir un véritable impact sur l'économie. L'épisode caniculaire de 2003 avait par exemple coûté 0,1 à 0,2 points de PIB. Des conséquences importantes qui ne concernent pas de la même manière tous les secteurs. Alors que certains en profitent, d'autres les subissent.

L'agriculture, la production de lait et le bâtiment inquiets

Les fortes chaleurs ne font pas les affaires des agriculteurs. Le phénomène d'échaudage, qui en cas de chaleur intense peut diminuer le poids et la qualité des grains, pourrait arriver. Inquiets, les producteurs vont donc faire une moisson anticipée autour du 14 juillet. Une production qui pourrait connaitre des pertes de quelques pourcents, même si la récolte devrait rester bonne. De leur côté, les vaches sont perturbées et inquiètent les producteurs de laits. La baisse de rendement pourrait atteindre les 5,5 litres par jour et par vache.

Dans le même temps, il est très difficile de s'adapter dans le secteur du bâtiment. Alors que les chantiers doivent changer les heures de travail pour éviter aux ouvriers de travailler à celles les plus chaudes, certaines tâches comme les ravalements et les travaux de peintures en extérieurs sont même impossible à réaliser, la température étant trop élevée.

Et si les vendeurs de glace et de bouteilles d'eau se réjouissent, ce n'est pas le cas pour les brasseurs. Dépassé 26 ou 27 degrés, la consommation d'alcool baisse, les consommateurs se tournant plutôt vers les boissons non alcoolisées.

Les stations de montagnes ravies, d'autres secteurs s'adaptent

À lire aussi
La canicule (illustration) canicule
Canicule : 1.500 décès cet été, 10 fois moins qu'en 2003

Dans les stations de montagnes, l'arrivée de ces fortes chaleurs est une bonne nouvelle. "Depuis le début de la semaine, on a reçu 20% d'appels en plus par rapport à ces deux dernières semaines", se réjouit le directeur de la centrale de réservation de l'Alpe d'Huez en Isère. Les Français se tournant ainsi vers la fraîcheur des sommets.

Et pour ceux qui n'en ont pas les moyens, on privilégie des dépenses plus accessibles. Parasols, barbecues, piscines gonflables, ventilateurs : les ventes de ces produits ont fortement augmentées ces derniers jours. Carrefour indique par exemple une multiplication par 10 des ventes de ventilateurs entre lundi et mercredi en comparaison à la même période l'an dernier. Mais ces nouvelles dépenses concernent également des produits plus pratiques, comme le liquide de refroidissement ou encore les batteries de voitures, souffrant de la canicule.

Tandis que ces secteurs en profitent, d'autres doivent s'adapter. Les fleuristes, par exemple, qui voient les fleurs coupées souffrir de la chaleur et privilégient ainsi les plantes fleuries. C'est le cas également de l'électricité. Une panne très importante a touché l'ouest de la France dans la nuit de mardi 30 au mercredi 1er juillet en raison de la canicule, mais elle "n'aura pas d'effet sur la sûreté d’approvisionnement électrique de la France", a résumé  la Réseau de transports d’électricité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canicule Été Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants