1 min de lecture Bruno Le Roux

Bruno Le Roux : "Il n'y aura pas de nouveaux impôts supplémentaires"

INVITÉ RTL - Le patron des députés socialistes a refusé la création de tout nouvel impôt, au lendemain de la confirmation d'une "contribution climat énergie". "Il faut de la stabilité fiscale", dit-il.

Bruno Le Roux sur RTL le 11 décembre 2012
Bruno Le Roux sur RTL le 11 décembre 2012 Crédit : RTL
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Jérôme Chapuis

Pas question de faire à nouveau contribuer les Français. Bruno le Roux, patron des députés PS, a tenu à faire passer le message ce vendredi, au lendemain de la confirmation d'une nouvelle taxe, la "contribution climat énergie", par le ministre de l’Écologie.

"La contribution climat énergie est nécessaire aujourd'hui pour changer les comportements en matière d'écologie", explique l'élu au micro de RTL. "Ce n'est pas une fiscalité punitive. C'est quelque chose qui ne devra pas entraîner de recettes nouvelles, mais qui devra changer les comportements."

"Il nous faut aujourd'hui de la stabilité fiscale", poursuit Bruno Le Roux. Le dirigeant du groupe socialiste à l'Assemblée nationale le promet : "Il n'y aura pas de nouveaux impôts supplémentaires." Il le martèle même, à l'adresse de l'exécutif : "Il ne doit plus y avoir durant ce quinquennat pour les entreprises comme les particuliers, de nouveaux impôts."

Réduire les dépenses publiques plutôt qu'augmenter les impôts

Quid de la hausse de la CSG, évoquée pour financer la réforme des retraites ? "Nous verrons ce que proposera le Premier ministre", balaye Bruno Le Roux, sans plus de précision.

À lire aussi
Bruno Le Roux aura été un éphémère ministre de l'Intérieur Législatives 2017
Législatives 2017 : Bruno Le Roux renonce à l'investiture

Et le député socialiste de saluer le travail budgétaire mené jusqu'à présent. "Pour la première fois, nous diminuons aujourd'hui, alors que ça n'a pas été fait auparavant, les dépenses publiques", assure-t-il. "Nous menons aujourd'hui le redressement de la France sur tous les fronts. La fiscalité plus juste que nous avons bâtie ne doit plus être le moyen essentiel pour la réduction des déficits."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bruno Le Roux Parti socialiste Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants