1 min de lecture Consommation

Bruit, consommation d'énergie... Comment les aspirateurs se modernisent

REPLAY - Une nouvelle réglementation européenne vient d'être appliquée aux fabricants d'aspirateurs, leur imposant une limite de consommation d'énergie et de niveau sonore.

Economie - Le Mag de l'Éco Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
Le Mag de l'Éco du 01 septembre 2017 Crédit Image : © mmphotographie.de/shutterstock.com | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Ce soir, parlons des aspirateurs... avec au programme, un gros dépoussiérage ! Depuis ce vendredi, la réglementation européenne interdit aux fabricants de vendre des aspirateurs notés E, F et G. Ce sont les pire en matière de consommation d'énergie. En revanche, il y aura 3 nouvelles classes A+, A++ ou encore A+++, ce qui est plutôt encourageant.

Il y a d'autres critères dans la nouvelle réglementation, et notamment une limite sonore. 80 décibels maximum, ce qui est comparable au bruit dans une cabine d'avion. Avant, il n'y avait pas de limitation. Et certains voisins s'en souviennent encore. Les moteurs d'aspirateurs doivent désormais tenir au moins 500 heures. Cela correspond à presque 21 jours entiers à aspirer frénétiquement. De quoi nettoyer plusieurs châteaux tranquillement si vous le souhaitez.

Il faut cependant s'attendre à une hausse des prix, notamment, car les nouveaux aspirateurs auront une puissance maximum de 900 Watts. Les constructeurs s'arrachent les cheveux pour combiner puissance d'aspiration et économie d'énergie. Du coup, la hausse des prix devrait surtout se faire sentir sur les entrées de gamme.

À écouter également dans Le Mag de l'éco

Jean-Baptiste Giraud, d'Économie Matin, reçoit Frédéric Potter, PDG de l'entreprise française Netatmo. Spécialisée dans les objets connectés, la société évolue en parallèle de Withings, dont Frédéric Potter est également le co-fondateur. Netatmo s'est spécialisée notamment dans les objets connectés pour la maison : caméras de sécurité, thermostats pour le chauffage, ou toute sorte d'autres appareils électriques. On estime qu'en 2020, il y aura entre 50 et 80 milliards d'objets connectés dans le monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants