1 min de lecture Brexit

Brexit : pourquoi le FMI tire la sonnette d'alarme

REPLAY / ÉDITO - À cinq semaines du référendum du maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, Christine Lagarde évoque "un risque important" pour l'économie mondiale.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Brexit : pourquoi le FMI tire la sonnette d'alarme Crédit Image : AFP | Crédit Média : Christian Menanteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Personne n'aime l'inconnu. Un Brexit serait une plongée dans un monde dont personne aujourd'hui ne maîtrise réellement tous les paramètres. Les dernières études nous prédisent une déstabilisation de l'économie britannique. C'est la deuxième puissance de l'Union européenne. Plus grave, il pourrait y avoir un choc pour l'ensemble des circuits financiers internationaux.

Cette déstabilisation proviendrait, par exemple, du fait que la moitié des exportations anglaises sont destinées à l'Europe continentale. Lui tourner le dos  signifierait de nouvelles barrières commerciales. Par ailleurs il faudrait plusieurs années pour réorganiser cette économie qui, quoi qu'elle en dise, est très structurée autour des critères de Bruxelles. La City est enfin la première place financière du monde : elle serait orpheline de la première puissance commerciale de la planète.

Au total, ce choc pourrait se traduire par un manque à gagner de 130 milliards d'euros et la perte d'un million d'emplois selon la Confédération des industries britanniques.

Le bloc-notes

Un très beau d'année pour Ubisoft. Le champion français des jeux vidéo a réalisé 625 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l seul premier trimestre. De quoi tenir à distance Vivendi qui le menace d'une OPA hostile.

La note du jour

À lire aussi
Jeremy Corbyn, chef du Labour (principal parti d'opposition), le 4 septembre. Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson mène-t-il des négociations secrètes avec Donald Trump ?

08/20 à la Macif et à la Matmut. Ces deux mutuelles nous avaient promis un rapprochement, qui n'aura pas lieu faute d'un accord sur la gouvernance. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Grande-Bretagne Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants