1 min de lecture Brexit

Brexit : mouvement de panique dans l'immobilier britannique

ÉDITO - Deux semaines après le référendum du 23 juin outre-Manche, les signaux d'alarme économiques se multiplient. Certains évoquent déjà le retour de la crise financière.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
Certains évoquent déjà le retour à la crise financière Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Il n'y avait pas de raison de s'inquiéter jusqu'ici. Mais les derniers développements financiers sont problématiques. C'est l'immobilier qui flanche à Londres. Mercredi 6 juillet, plusieurs fonds communs de placement dans l'immobilier britanniques ont été suspendus. En clair, les épargnants qui avaient mis leur argent dans ces fonds ne peuvent plus les retirer. Les demandes de retrait ont été tellement importantes que les fonds ne pouvaient plus assurer, car tous les investisseurs craignent que le prix de l'immobilier ne chute - et en particulier celui du haut de gamme - à cause du départ des financiers de Londres.

C'est un marché immobilier très volatile. Les prix varient quelquefois de plusieurs pour-cents par mois dans la capitale anglaise, à la hausse comme à la baisse. Voilà plusieurs années qu'il avait fortement augmenté. Il y a une bulle. Du coup, à la moindre alerte, tout le monde est tenté de vendre pour prendre sa plus-value. Une bulle immobilière qui éclate, cela fait toujours des dégâts dans les comptes des banques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Royaume-Uni Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants