2 min de lecture Économie

Bouygues Telecom : 300 millions d'économies par an avec de possibles conséquences sur l'emploi

Bouygues veut dégager des économies dans sa filiale télécoms après l'échec de la tentative de rachat de SFR. A la clé, de possibles "conséquences sociales".

Bouygues prévoit un plan de refonte de sa filiale télécoms avec de possibles "conséquences sociales"
Bouygues prévoit un plan de refonte de sa filiale télécoms avec de possibles "conséquences sociales" Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est la conséquence de son mariage raté avec SFR. Bouygues a indiqué jeudi 15 mai qu'il prévoyait un plan de refonte de sa filiale télécoms et souhaite économiser 300 millions d'euros par an. Si le groupe se garde d'avancer le moindre chiffre, il sous-entend que des emplois pourraient être touchés par ce plan.

Ce projet de refonte de Bouygues Telecom "pas encore abouti" pourrait avoir "des conséquences sociales", a déclaré le directeur financier de l'opérateur, Eric Haentjens, lors d'une conférence téléphonique, sans toutefois préciser combien de postes pourraient être touchés. Un comité central d'établissement (CCE) était en cours jeudi au siège de l'entreprise à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), près de Paris, avec pour simple ordre du jour des "informations générales".

Les syndicats craignent jusqu'à 2.000 suppressions de postes

Mais les organisations syndicales du groupe ont dès lundi fait part de leurs craintes qu'entre 1.500 et 2.000 postes soient supprimés chez Bouygues Telecom, avait révélé Le Figaro. Un tel plan social représenterait de 16% à 23% des effectifs de Bouygues Telecom, qui emploie 9.000 salariés.

À lire aussi
Un supermarché E.Leclerc (illustration) économie
Amende requise contre Leclerc : le groupe va saisir la Cour de justice de l'UE

Bouygues Telecom a lancé en début d'année toutes ses forces dans la bataille pour convaincre Vivendi de lui vendre sa filiale télécoms SFR, dans le but de créer un nouvel opérateur avec de solides bases tant dans le mobile, avec la 4G, que dans le fixe, avec la fibre optique. Mais Vivendi a finalement décidé de marier SFR à Altice-Numericable et le troisième opérateur mobile français est maintenant à la recherche d'un nouveau souffle.

Bouygues Telecom a encore vu son chiffre d'affaires chuter au premier trimestre 2014, en baisse de 5% à 1,08 milliard d'euros, et a essuyé, sur la période, une perte opérationnelle courante de 19 millions d'euros, a-t-il annoncé jeudi. Le résultat net passe lui de 15 millions à 100 millions d'euros grâce aux 200 millions d'euros reçus en règlement de litiges au premier trimestre, des revenus non récurrents.

Des rumeurs de rachat par Orange

Interrogé sur les rumeurs évoquées dans la presse d'un rachat par Orange, premier opérateur français, le directeur financier de Bouygues (maison mère de l'opérateur télécoms), Philippe Marien, a affirmé que son groupe restait "attentif aux évolutions du secteur", et que "tous les scénarios étaient sur la table".

Il a cependant ajouté que cela n'empêchait pas l'opérateur "d'avoir une stratégie stand alone" (sans partenaire) avec le développement des données à travers la 4G, un développement significatif dans le fixe et une refondation de l'entreprise qui permettra des économies de coûts de 300 millions d'euros par rapport à l'année précédente.

L'opérateur Orange, dont l'Etat détient 27%, est en discussion avec Bouygues Télécom en vue d'un rachat de ce dernier, a indiqué jeudi le quotidien économique Les Echos sans préciser ses sources.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Bouygues telecom SFR
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772011779
Bouygues Telecom : 300 millions d'économies par an avec de possibles conséquences sur l'emploi
Bouygues Telecom : 300 millions d'économies par an avec de possibles conséquences sur l'emploi
Bouygues veut dégager des économies dans sa filiale télécoms après l'échec de la tentative de rachat de SFR. A la clé, de possibles "conséquences sociales".
https://www.rtl.fr/actu/conso/bouygues-telecom-un-plan-d-economies-de-300-millions-d-euros-par-an-avec-de-possibles-consequences-sur-l-emploi-7772011779
2014-05-15 18:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CrDfAffrHRUxtquIr--JFg/330v220-2/online/image/2014/0515/7772011852_bouygues-prevoit-un-plan-de-refonte-de-sa-filiale-telecoms-avec-de-possibles-consequences-sociales.jpg