2 min de lecture Bouygues telecom

Bouygues Telecom : "Les craintes sont là depuis longtemps", selon la CFDT

RÉACTION - Pour la CFDT, "les craintes" de suppressions de postes au sein de Bouygues Telecom "sont là depuis longtemps". Mais elles ne seraient pas la solution à la perte de vitesse du groupe.

Locaux du groupe Bouygues, à Meudon; le 1er octobre 2013.
Locaux du groupe Bouygues, à Meudon; le 1er octobre 2013. Crédit : AFP
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Ambiance tendue parmi les salariés du groupe de téléphonie Bouygues Telecom. Quelques jours avant la publication officielle des résultats du groupe ce jeudi 15 mai, la possible suppression de 1.500 à 2.000 postes inquiète les syndicats.

"Les salariés scrutent les journaux, on regarde ce qui se passe à droite et à gauche pour savoir à quelle sauce on sera mangés", témoigne Azzam Ahdab, représentant de la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT). "Aujourd'hui, il n'y a rien qui nous permet de dire qu'il y aura un certain nombre de suppressions d'emplois. En revanche, les craintes sont là depuis longtemps", poursuit-il.

Bouygues Telecom en perte de vitesse depuis deux ans

Le groupe accuse de sérieuses pertes sur le marché depuis l'arrivée de Free, qui lui a fait perdre 200.000 clients en deux ans. Sa position sur le marché a été encore davantage fragilisée par l'échec de sa tentative de rachat de SFR en avril dernier. Bouygues doit repenser entièrement sa stratégie et c'est ce qui fait craindre des suppressions d'emplois.

Pour Azzam Ahdab, la menace est réelle. Il cite un "plan de simplification des offres" présenté par la direction au mois d'avril. "Ça veut dire moins d'offres commercialisées, donc moins d'activité et moins de personnel aussi", commente le syndicaliste.

Des investissements plutôt que des suppressions d'emplois

À lire aussi
SFR, Bouygues Telecom et Orange (illustration) consommation
Orange, Free...Quel opérateur cause le moins de problèmes à ses clients ?

Les syndicats reconnaissent un "paradoxe" dans le groupe : "On a le réseau 4G le plus important mais on a le chiffre d'affaires le plus faible" explique Azzam Ahdab. "Il appartient à la direction de faire ce qu'il faut pour que ce soit cohérent. Mais la solution n'est sûrement pas dans la suppression des effectifs", poursuit-il.

Selon le syndicaliste, la solution pour Bouygues se trouve dans les investissements. "On a vu que le groupe est capable de sortir des milliards pour racheter SFRPourquoi ne pas utiliser ces milliards pour une autre stratégie?" demande-t-il.

En pointe sur le réseau 4G, l'opérateur est à la traîne sur les économies d'échelle. Pour réduire ses coûts, Bouygues s'est déjà engagé avec SFR dans un partenariat de mutualisation d'une partie de leurs réseaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bouygues telecom Économie Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771914068
Bouygues Telecom : "Les craintes sont là depuis longtemps", selon la CFDT
Bouygues Telecom : "Les craintes sont là depuis longtemps", selon la CFDT
RÉACTION - Pour la CFDT, "les craintes" de suppressions de postes au sein de Bouygues Telecom "sont là depuis longtemps". Mais elles ne seraient pas la solution à la perte de vitesse du groupe.
https://www.rtl.fr/actu/conso/bouygues-telecom-les-craintes-sont-la-depuis-longtemps-selon-la-cfdt-7771914068
2014-05-12 17:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DCe-Z9M3mc5s4SFQt416kQ/330v220-2/online/image/2014/0512/7771915835_locaux-du-groupe-bouygues-a-meudon-le-1er-octobre-2013.jpg