2 min de lecture Bourse

Bourse : Sodexo a fait son retour dans le CAC 40

REPLAY / ÉDITO - Le leader mondial des services aux entreprises revient au sein de l'indice vedette parisien après onze ans d'absence. Il prend la place du groupe Alstom.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Bourse : Sodexo a fait son retour dans le CAC 40 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

L’indice phare de la Bourse de Paris est exigeant. Alstom, depuis la perte de son secteur énergie au profit de General Electric, est un poids moyen de l’industrie européenne. Son successeur Sodexo s’affiche, lui, comme un leader mondial dans les services de restauration collective, de maintenance et d’entretien. La familiarité que nous avons avec ses cantines scolaires, ses restaurants d’entreprise ou ses services à la personne, masque probablement la dimension de cette société  marseillaise. Sodexo c’est tout simplement le premier employeur privé français (32.000 salariés) devant Carrefour, et surtout le dix-neuvième au monde avec 420.000 employés sur tous les continents où l'entreprise réalise l’essentiel de ses 20 milliards de chiffre d'affaires.

Il faut dire que son portefeuilles de 75 millions de clients est très éclectique. Cette société est à la fois le blanchisseur de notre ministère de la Défense, le cuisinier de l’armée américaine, le responsable de la réinsertion de détenus sortis de prison en Grande-Bretagne, le désinfecteur des hôpitaux du Moyen-Orient et le responsable de la maintenance de bâtiments un peu partout en Europe. Symbole tragique de ce déploiement : la première victime de l’attaque contre Charlie Hebdo fut un salarié de Sodexo.

C’est aussi la seule entreprise du CAC 40 qui sera dirigée par une femme. Enfin presque. Sophie Bellon va rejoindre Elisabeth Badinter qui préside Publicis dans ce cénacle très fermé, pour ne pas dire machiste du CAC 40. C’est une belle évolution. Mais ce n'est pas une révolution. Les talons de grandes patronnes américaines de Yahoo, IBM, General Motors, Pepsi ou Hewlett Packard rythment depuis longtemps les réunions des huiles de Wall Street. Car si les qualités professionnelles de la nouvelle présidente sont certaines et bien documentées dans un groupe qu’elle a rejoint en 1994, Sophie Bellon a aussi un statut particulier : comme Elisabeth Badinter, c’est la fille du fondateur. Ce qui montre qu’il y a encore des progrès à faire en France pour que la parité s’impose d’évidence.

Le bloc notes

Airbus cède son électronique de Défense au fonds d’investissement américain KKR. Grosse déception pour le français Thales qui était sur les rangs.

La note du jour

À lire aussi
Un bar tabac vendant des tickets de la Française des jeux (illustration) économie
Privatisation FDJ : déjà 200 millions d'euros d'actions vendues en une journée

14/20 à Luc-Pierre Verquin. Ses bonbons "arrachent la tête", lui il arrache des marchés. La confiserie familiale de Tourcoing, qui porte son nom, a augmenté son chiffre d'affaires de 4.000% en quatre ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bourse Restauration Alstom
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants