1 min de lecture Hôtellerie

Booking.com fait marche arrière face aux hôteliers français

Le site de réservations hôtelières Booking.com a accepté de renoncer à ses clauses les plus critiquées par les hôteliers français.

L'ancienne entrée de Booking située à Londres
L'ancienne entrée de Booking située à Londres Crédit : CC Mike Queen

Les hôteliers français vont pouvoir souffler cet été. A partir du 1er juillet 2015, le site de réservations hôtelières Booking.com sera forcé de renoncer à la majeure partie des clauses de parité tarifaire et de disponibilité qu'il imposait aux hôteliers français. Ceci, en vue de mettre fin aux procédures engagées par les principaux syndicats hôteliers français.

Les engagements que l'Autorité de la concurrence a obtenu en coordination avec la commission européenne prévoient que le leader de la réservation hôtelière n'ait plus d'exclusivité sur les tarifs proposés. Les hôtels pourront ainsi librement pratiquer des tarifs inférieurs et/ou des conditions commerciales meilleures sur des plateformes concurrentes de Booking.com.

L'Umih, principal syndicat de l'hôtellerie restauration, ainsi que le géant Accor, avaient saisi l'Autorité de la pour dénoncer les pratiques anti-concurrentielles du site. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôtellerie Tourisme Syndicats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants