1 min de lecture Économie

Bonus Sanofi : "Le talent d'un patron ne se voit pas", dit Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - Olivier Brandicourt a suscité la polémique en passant de la société Bayer à Sanofi avec un bonus de bienvenue de 4 millions d'euros. "Pourquoi ?", se demande Pascal Praud.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Sanofi : "Le talent d'un patron ne se voit pas", dit Pascal Praud Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud Journaliste RTL

José Mourinho se tient les côtes et Nasser El-Kelaïfi pense que c'est la commission des agents. Alors, pourquoi ça choque dans le monde de l'entreprise, alors que personne ne dit rien dans le monde du football ? Et même dans l'univers du spectacle en général. Ça choque car le talent d'un patron n'est pas visible comme un exploit de Zlatan ou un sketch de Gad Elmaleh.

Ça choque car les salariés réclament 120 euros de prime par mois, et on leur demande de faire des économies, puis on accorde un bonus de 4 millions au patron. Que répondre à cela ? C'est imparable.

Et pourtant, un patron peut changer une entreprise. Comme un footballeur modifie le cours d'un match, Carlos Ghosn chez Renault, Carlos Tavarès chez Peugeot ont fait entrer leur entreprise dans le monde du profit. Le talent à un prix. J'ai conscience que ce que je dis n'est pas très populaire, mais j'ai l'habitude. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Vidéo Sanofi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants