1 min de lecture Auto

Bonus-malus : vers la fin de l'aide aux véhicules électriques

L'objectif du bonus-malus écologique a toujours été d'inciter l'achat de voitures propres et moins polluantes. Mais tout cela pourrait bientôt changer.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Bonus-malus : vers la fin de l'aide aux véhicules électriques Crédit Image : AFP / Archives, Mychèle Daniau | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Florian Martin et Loïc Farge

Des voitures plus propres et plus vertes, cela a toujours été l'objectif du bonus-malus écologique. Le nouveau barème na pas encore été validé, mais les premières indiscrétions font déjà parler d'elles. Là, on frôle l'injustice. Si vous rêviez de vous offrir, par exemple, une Tesla (modèle 100% électrique considéré comme écologique) et donc de profiter d'une aide actuelle de 6.300 euros, le réveil va être brutal. Dès janvier prochain, c'est la bulle : zéro euro. Aucune aide pour les modèles de plus de 40.000 euros.

Pour les autres plus accessible, comme la Renault Zoé, comptez 300 euros en moins. Régime drastique également pour les modèles hybrides rechargeables : seulement 1.000 euros. Et L'hybride classique dans tout ça ? Eh bien tchao, bye bye ! L'État considère que cette technologie est mature, plus aucune aide proposée. Y a-t-il une logique dans tout cela ? Peut-être, mais on la cherche encore.

Le problème, c'est que les malus vont aussi augmenter. Pour comprendre la nouvelle grille tarifaire,il faut limite travailler à la Nasa. En ce moment, vous payez votre malus en fonction des émissions de CO² de votre voiture. Cela fonctionne par tranche. La première va de de 131 à 135 grammes de CO² rejetés. En 2017, c'est au gramme près. En gros, vous allez payer plus chère et plus tôt. Exemple : la Renault Clio avec le plus petit moteur essence serait "malussée" de 50 euros. C'est une belle usine à gaz. Quand on pense que tout le système est fondé sur l'émission de CO² - système que l'on sait faussé depuis des années -, il y a de quoi se poser des questions.

À lire aussi
Des embouteillages sur l'A86 (illustration). pollution
Grand Paris : pourquoi la mesure des restrictions de circulation fait débat

Moralité de l'histoire : le bonus-malus, qui était à la base une aide à l'achat pour une planète plus verte, se transforme doucement sans l'assumer, et surtout subtilement, en nouvelle taxe pour automobiliste. Question cohérence écologique, on a vu mieux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Bonus malus Véhicule électrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785364802
Bonus-malus : vers la fin de l'aide aux véhicules électriques
Bonus-malus : vers la fin de l'aide aux véhicules électriques
L'objectif du bonus-malus écologique a toujours été d'inciter l'achat de voitures propres et moins polluantes. Mais tout cela pourrait bientôt changer.
https://www.rtl.fr/actu/conso/bonus-malus-vers-la-fin-de-l-aide-aux-vehicules-electriques-7785364802
2016-10-20 06:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1kulXrFu0GtVHtZu7o6jmQ/330v220-2/online/image/2016/1020/7785364882_des-voitures-plus-propres-et-plus-vertes-cela-a-toujours-ete-l-objectif-du-bonus-malus-ecologique.jpg