1 min de lecture Auto

Bonus-malus : l'État a touché le jackpot en 2014

REPLAY - Pour la première fois depuis sa création, le dispositif du bonus-malus a été largement excédentaire en 2014, rapportant près de 141 millions d'euros à l'État.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Bonus-malus : l'État a touché le jackpot en 2014 Crédit Image : Rigondeaud Damien | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Si l'automobiliste a la sensation de se faire de plus en en plumer, l'État, lui en revanche, touche le jackpot : 141 millions d'excédent dans ses caisses. C'est une première depuis l'instauration du bonus-malus en 2008, qui a toujours été déficitaire. Et cela grâce aux nouvelles règles de ce système.

C'est simple : le malus s'est littéralement envolé. En moyenne, un acheteur a déboursé un peu plus de 1.000 euros l'an (soit 150 de plus que l'année précédente). Les pénalités peuvent grimper jusqu'à 8.000 euros. Pendant ce temps, les véhicules qui peuvent aujourd'hui prétendre à une prime sont rares.
En effet, depuis le 1er janvier dernier, plus aucune voiture diesel ou essence ne peut bénéficier du bonus, y compris les petites citadines à très faibles émissions de CO2. Pour y avoir le droit, il faut nécessairement acheter un véhicule électrique ou hybride. Or, vu les ventes encore faibles, l'État ne risque pas de se ruiner.

Démarrage poussif pour le super-bonus

Pourtant, un super-bonus a été mis en place. Depuis le 1er avril, les propriétaires d'un vieux diesel (antérieur à 2001) peuvent bénéficier d'une prime, qui peut aller jusqu'à 10.000 euros, pour l'achat d'une auto propre. Sur le papier, on se dit que ce méga-avantage va coûter un bras à l'Etat. Pas du tout !

À lire aussi
Des automobilistes sur la route nationale N90 (image d'illustration) auto
Prime à la conversion : la moitié des automobilistes se tournent vers le diesel

Pour l'instant le démarrage est timide, pour ne pas dire poussif. Seules 2.642 voitures en ont bénéficié jusqu'à présent, alors que l'État en attendait 8.000.

Cela signifie aussi que l'on risque d'être loin de l'objectif qui vise à éliminer une bonne partie du parc ancien. Il faut dire que la tâche s'annonce particulièrement  longue, puisqu'il y aurait pas moins de 2 millions de véhicules diesel de plus de quatorze ans en circulation dans notre pays.

RTL vous recommande
Lire la suite
Auto Bonus malus Diesel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778573536
Bonus-malus : l'État a touché le jackpot en 2014
Bonus-malus : l'État a touché le jackpot en 2014
REPLAY - Pour la première fois depuis sa création, le dispositif du bonus-malus a été largement excédentaire en 2014, rapportant près de 141 millions d'euros à l'État.
https://www.rtl.fr/actu/conso/bonus-malus-l-etat-a-touche-le-jackpot-en-2014-7778573536
2015-06-04 10:08:32
https://cdn-media.rtl.fr/cache/95xXZsRKJO6WQtUwLwKT9g/330v220-2/online/image/2014/0422/7771345076_christophe-bourroux.jpg