1 min de lecture International

Bolivie : le salaire minimum augmenté de 20%, à 207 dollars par mois

Le président bolivien Evo Morales a signé un décret augmentant le salaire minimum de 20%, ce jeudi 1er mai.

Evo Morales, président bolivien, ici le 25 avril 2014, a augmenté le salaire minimum de 20%
Evo Morales, président bolivien, ici le 25 avril 2014, a augmenté le salaire minimum de 20% Crédit : AFP / Aizar RALDES
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

À l'occasion des festivités du 1er mai, le président bolivien Evo Morales a annoncé une hausse de 20% du salaire minimum dans le pays, qui se chiffre désormais à 1.440 bolivianos par mois, soit environ 207 dollars.

Le président d'origine indienne a également accordé une hausse de 10% à tous les salariés du secteur public. Le salaire moyen dans ce pays, parmi les plus pauvres d'Amérique du Sud, frôle à peine les 600 dollars par mois.

L'un des pays les plus pauvres d'Amérique

Dans un discours prononcé devant des milliers d'ouvriers, paysans et fonctionnaires, à La Paz, le dirigeant socialiste a rappelé que "depuis que nous sommes arrivés (au pouvoir, en 2006), toutes les augmentations de salaires doivent être supérieures à l'inflation", de l'ordre de 6% cette année.

Allié de Cuba ou de l'Iran, Evo Morales s'en est également pris aux États-Unis, accusés de "promouvoir des invasions pour prendre le contrôle des ressources naturelles" dans différents pays du monde.

Défilé dans les rues de la capitale

À lire aussi
Un camion transportant du gaz a explosé à Lima faits divers
Pérou : l’explosion d’un camion en pleine rue fait 8 morts

En revanche, et contrairement aux années précédentes, Evo Morale n'a annoncé aucune nationalisation d'entreprise, comme il l'avait promis la veille, privilégiant désormais "l'industrialisation" du pays andin.

Il a ensuite pris la tête avec plusieurs syndicalistes et membres de son gouvernement d'une marche populaire dans les rues de la capitale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Bolivie Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants