1 min de lecture Jean-Marc Ayrault

Ayrault : les économies ne se feront "pas sur le dos" des fonctionnaires

Le Premier ministre veut "adresser un message de confiance" aux fonctionnaires "mais en même temps leur dire que comme tout corps, ils ont besoin de se réformer, de s'adapter".

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à la sortie de l'Hôtel Marigny, le 18 décembre 2013 à Paris.
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à la sortie de l'Hôtel Marigny, le 18 décembre 2013 à Paris. Crédit : AFP / ALAIN JOCARD
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean-Marc Ayrault a promis jeudi 23 janvier à Metz que les économies prévues d'ici la fin du quinquennat ne se feraient "pas sur le dos" des fonctionnaires, mécontents de voir leurs rémunérations gelées depuis 2010.

Le Premier ministre a présenté ses voeux à Metz aux trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière). Accompagné des ministres Marylise Lebranchu (Fonction publique), Dominique Bertinotti (Famille) et Aurélie Filippetti (Culture), il a notamment visité une caisse d'allocations familiales et une caserne de pompiers. "Pourquoi voulez-vous que les économies se fassent sur le dos des fonctionnaires", a-t-il dit à des journalistes en marge de son déplacement. "Il faut simplement les respecter et ne pas systématiquement culpabiliser les fonctionnaires et dire que ce sont des nantis, parce que c'est très injuste".

"On ne travaille pas contre les fonctionnaires, on veut travailler avec eux"

"Je suis venu leur adresser un message de confiance mais en même temps leur dire que comme tout corps, ils ont besoin de se réformer, de s'adapter", a ajouté Ayrault, lui-même ancien professeur. "Je crois que les fonctionnaires en sont conscients et le message que je leur adresse c'est que avec eux que nous allons le faire".

À lire aussi
Christian Paul, le 21 avril 2015 à l'Assemblée nationale Parti socialiste
Déchéance de nationalité : "C'est une faute politique majeure", pense Christian Paul

"Le faire, c'est ce que Mme Lebranchu a lancé, une négociation pour voir comment améliorer les carrières, les conditions de travail", a précisé le chef du gouvernement. "On ne travaille pas contre les fonctionnaires, on veut travailler avec eux".

Les syndicats de fonctionnaires ont fait part jeudi de leur "préoccupation" et de leur "mécontentement" au Premier ministre en matière de salaires. Dans une lettre ouverte, la quasi-totalité des syndicats de la fonction publique (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FA-FPT, FSU, Solidaires, Unsa) s'alarme en particulier des récentes annonces présidentielles d'une réduction des dépenses publiques de 50 milliards d'euros d'ici à 2017. Depuis l'arrivée au pouvoir de la gauche, les syndicats réclament unanimement une revalorisation du point d'indice, qui sert de base au calcul des salaires des quelque 5 millions de fonctionnaires et qui est gelé depuis 2010.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marc Ayrault Fonctionnaires Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7769098747
Ayrault : les économies ne se feront "pas sur le dos" des fonctionnaires
Ayrault : les économies ne se feront "pas sur le dos" des fonctionnaires
Le Premier ministre veut "adresser un message de confiance" aux fonctionnaires "mais en même temps leur dire que comme tout corps, ils ont besoin de se réformer, de s'adapter".
https://www.rtl.fr/actu/conso/ayrault-les-economies-ne-se-feront-pas-sur-le-dos-des-fonctionnaires-7769098747
2014-01-23 22:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tqU3BvcuXwHpKZ6uWCE9pQ/330v220-2/online/image/2013/1231/7768430888_le-premier-ministre-jean-marc-ayrault-a-la-sortie-de-l-hotel-marigny-le-18-decembre-2013-a-paris.jpg