5 min de lecture High-tech

Avec News, Apple se positionne dans la bataille de l'information sur mobile

Apple se lance dans l'édition de contenus d'information avec l'arrivée cet automne de son agrégateur d'articles Apple News et rejoint les autres géants des nouvelles technologies (Google, Facebook, Snapchat, Twitter...) dans la guerre qu'ils se livrent pour devenir des points d'accès indispensables à l'information.

Apple News, nouvelle application lancée avec iOS 9
Apple News, nouvelle application lancée avec iOS 9 Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La presse, nouveau front dans la bataille que se livrent Apple, Facebook et Google. La marque à la pomme a indiqué lundi lors de la keynote d'ouverture de la conférence pour les développeurs d'Apple à San Francisco qu'elle remisait NewsStand, son kiosque à journaux numérique, au placard au profit d'un nouvel agrégateur d'articles d'informations, News (Actualités). Coincée entre l'énoncé des nouveautés logicielles à venir des systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad et Mac et le lancement attendu du service de streaming Apple Music, l'information est passée relativement inaperçue. Elle préfigure pourtant un des bras de fer à venir entre les géants du web.

Pour le Nieman Lab, le laboratoire de recherche de l'université de Harvard sur les nouvelles pratiques du journalisme, l'entreprise californienne a tout simplement procédé à son annonce la plus importante à l'attention des groupes de presse depuis 2011.Cette année là, la firme de Cupertino lançait NewsStand, qui permettait aux éditeurs de médias de vendre des journaux numériques à l'unité ou par abonnement, en plus de leurs applications développées sur l'App Store. Boycottée par la presse française à ses débuts en raison du taux de commission que s'arrogeait la pomme croquée (30%), la formule n'a pas connu un franc succès chez les éditeurs.

Un journal personnalisé aux contenus optimisés pour mobiles

Cet automne, NewsStand sera remplacé par une nouvelle plateforme largement inspirée de l'application Flipboard, utilisée par près de 100 millions de personnes à travers la planète. Apple News permettra de lire une sélection d'articles dans une interface soignée et pensée pour optimiser la lecture sur mobile. Après avoir renseigné leurs thématiques et titres favoris, les utilisateurs pourront effectuer des recherches et ajouter leurs sources préférées à leur magazine numérique. "De beaux contenus en provenance des meilleures sources de la presse mondiale et personnalisés pour vous", a assuré Susan Prescott, vice-présidente marketing des produits de la pomme croquée.

À lire aussi
La Game Boy, première console portable de l'histoire, fête ses 30 ans jeux vidéo
VIDÉO - Jeux vidéos : la Game Boy fête ses 30 ans

Apple News sera accessible à tous les possesseurs de terminaux Apple qui téléchargeront la prochaine version du système d'exploitation maison iOS 9 cet automne. Mais seulement aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie dans un premier temps. Pour accompagner son démarrage, l'entreprise californienne a annoncé avoir déjà signé avec une vingtaine de titres de presse anglo-saxons. On retrouve le New York Times, qui devrait commencer par publier une trentaine de contenus par jour, indique Le Monde, les éminents Time et The Economist, les magazines phares du groupe Condé Nast Vogue, Vanity Fair et Wired, le quotidien britannique Daily Mail, le réseau de télévision sportif ESPN ou encore les acteurs référents du web Buzzfeed ou Vox Media.

L'application n'est pas réservée seulement aux gros groupes de presse. Chaque site d'information pourra proposer ses articles au sein de sa propre chaîne personnalisable soit sous la forme de flux RSS (un format de description de données qui facilite la diffusion de fils d'informations), soit sous un format spécial "Apple News" hébergé par Apple. Les médias partenaires auront accès à une plateforme d'édition pour exploiter pleinement iOS 9 et créer une identité visuelle associée à des contenus riches et interactifs, adaptés à l'iPhone, l'iPad et l'iPod Touch. Plus faciles à lire et à charger, ces contenus seront potentiellement davantage partagés et accessibles à une plus large audience que les articles hébergés sur les sites mobiles des sites d'actualité.

Un modèle économique pour les éditeurs de presse

À l'instar de Facebook et son application Instant Articles, lancée en mai avec neuf médias partenaires dont le New York Times, The Guardian ou Spiegel Online, News propose son propre modèle de monétisation à ses partenaires. Seuls les articles au format enrichi Apple News pourront en bénéficier. Deux options sont proposées aux éditeurs. Soit ils décident de vendre eux-même de la publicité sur leurs articles et peuvent conserver l'intégralité des revenus générés par l'application. Soit ils laissent à iAd, la régie publicitaire mobile d'Apple, la commercialisation des espaces publicitaires et ils touchent alors 70% des revenus, Apple prenant une commission de 30%. Créée par Steve Jobs, iAd a vu le ticket d'entrée pour une campagne de promotion passer de 1 million de dollars à ses débuts à 50 dollars l'été dernier, rappelle Libération. Surtout, elle pourrait profiter à plein de l'ouverture d'iOS 9 aux bloqueurs de publicité.

La mise en page autorisée par le format propriétaire Apple News doit faire la part belle aux contenus multimédias. Mais la ligne éditoriale n'a pas encore été précisée. Sur la page réservée aux développeurs et aux éditeurs de presse, Apple mentionne seulement quelques grands principes. Les articles sponsorisés devront l'indiquer expressément, la publicité ne sera pas autorisée dans les flux RSS, le langage utilisé devra être cohérent dans l'ensemble des articles, les liens fonctionnels... En revanche, Apple ne dit pas un mot des sujets susceptibles d'être prohibés. Mais on imagine que l'entreprise californienne scrutera de près les contenus adultes, politiques ou relatifs aux nouvelles technologies.

Apple, Google et Facebook, nouveaux intermédiaires obligés

Lors de la fronde anti NewsStand il y a quatre ans, les éditeurs de presse s'inquiétaient de perdre la main sur le contexte de diffusion de leurs contenus et sur leur relation client. Depuis, les médias sociaux ont confirmé leur potentiel de pourvoyeurs de trafic. Selon le rapport annuel du Reuters Institute of Oxford, 35% des internautes, 27% en France, utilisaient Facebook pour discuter et partager des articles d'actualité en 2014. Cette année, l'évolution serait encore plus importante, aux dires du rapporteur du texte. Comme pour Google, avec Google News et le fonds Google, et Facebook avec Instant Articles, les médias vont devoir accepter de se placer sous l'égide d'Apple pour profiter de la force de frappe d'Apple News, qui sera directement intégré dans plusieurs centaines de millions d'appareils dans quelques semaines.

Suffisant pour convaincre les éditeurs de presse ? En Europe, où le service n'est pas encore annoncé, les éditeurs ne semblent toujours pas prêts à offrir un tiers de leurs revenus publicitaires à la régie pub d'Apple. En ne leur imposant pas le recours à sa régie iAd, la marque à la pomme fait un pas dans leur direction. Le groupe allemand Axel Springer privilégie pour l'instant une alliance avec Blendle, le service néerlandais de vente d'articles à l'unité bientôt lancé en Allemagne, avant la France et les États-Unis. Outre-Atlantique, la tonalité est différente. “L’avantage de participer à une plateforme comme News est l’accès à une distribution potentiellement plus large que nous n’aurions jamais pu atteindre avec nos propres modèles économiques”, confiait lundi à Mashable Mark Thompson, rédacteur en chef du New York Times, déjà partenaire de Facebook, Apple News et Blendle. La bataille ne fait que commencer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Apple Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778677328
Avec News, Apple se positionne dans la bataille de l'information sur mobile
Avec News, Apple se positionne dans la bataille de l'information sur mobile
Apple se lance dans l'édition de contenus d'information avec l'arrivée cet automne de son agrégateur d'articles Apple News et rejoint les autres géants des nouvelles technologies (Google, Facebook, Snapchat, Twitter...) dans la guerre qu'ils se livrent pour devenir des points d'accès indispensables à l'information.
https://www.rtl.fr/actu/conso/avec-news-apple-se-positionne-dans-la-bataille-de-l-information-sur-mobile-7778677328
2015-06-13 12:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BbQ-FRAmi7pDT2M80b3GLg/330v220-2/online/image/2015/0611/7778696173_apple-a-presente-news-nouvelle-application-lancee-cet-automne-avec-ios-9.jpg