1 min de lecture Auto

Automobiles : les constructeurs français ont le vent en poupe

Les constructeurs tricolores enregistrent un bond de 12% des immatriculations depuis le début de l'année 2018. En tête de liste, PSA réalise la plus belle performance avec plus de 20% de part de marché.

auto radio Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Automobiles : les constructeurs français ont le vent en poupe Crédit Image : RTLnet | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Le marché automobile est en forme. L'année 2018 débute bien, puisque les immatriculations ont grimpé de 2,5 % en janvier. Et les marques françaises tirent leur épingle du jeu, puisque les constructeurs tricolores ont fait un bond de près de 12 %, soit nettement mieux que le marché. Leurs concurrents étrangers, eux, ont baissé de 8,5 %. Mais attention, les chiffres des Français sont gonflés par l'arrivée d'Opel au sein du groupe PSA. Opel qui est stable mais qui a tout de même apporté  5.500 immatriculations supplémentaires à PSA.

PSA c'est justement le groupe qui réalise la plus belle performance, et cela grâce à Peugeot. La marque au Lion confirme son statut de numéro un en France avec plus de 20 % de part de marché. Peugeot surfe sur le succès de ses SUV, les 2008, 3008 et 5008, qui sont toujours au top des ventes. Du côté de Citroën, la nouvelle C3 séduit, en revanche DS chute encore -13 %.

Quant à Renault, le constructeur peut dire merci à Dacia. Car si le groupe progresse de près de 3 %, la seule marque au losange baisse légèrement. En effet, Dacia, bondit de 14 %. En janvier la marque, qui vient de lancer une nouvelle version du Duster, est devenue  la quatrième marque du marché, juste derrière Citroën, en dépassant la marque Volkswagen, qui a chuté de 17 %.

Le diesel en perte de vitesse

En ce début d'année, les ventes de diesel confirment une tendance à la baisse. En effet, le diesel, déjà minoritaire en France depuis l'an dernier, a poursuivi son déclin. Il représente 41 % du marché en janvier, contre 52 % pour l'essence. Les hybrides continuent d'avoir le vent en poupe et équipent plus d'une voiture neuve sur 20. La part des véhicules purement électriques a cependant chuté de près de 1 %.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Peugeot Renault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants