1 min de lecture Auto

Automobile : vers un contrôle technique plus sévère

REPLAY - Dès le mois de mai prochain, de nouveaux critères seront pris en compte lors du contrôle technique de votre voiture.

Auto-Radio
Automobile : vers un contrôle technique plus sévère
Crédit Média : Christophe Bourroux Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP

Faut-il anticiper le contrôle technique de votre voiture ? Car à partir de mai prochain, il sera plus sévère, plus long et plus cher afin de se mettre en conformité avec une directive européenne. Objectif : réduire la pollution automobile et la mortalité routière.

Désormais, 131 point seront contrôlés au lieu de 124 aujourd’hui. De quoi mettre en lumière beaucoup plus de défaillances ; 600 au total. Un peu plus d’une centaine seront considérées comme "mineures" et ne nécessiteront pas de contre-visite. 340 seront classées "majeures" : vous aurez un délai de deux mois pour effectuer les réparations, comme aujourd’hui. Mais le grand changement vient de la création de ce qu’on appelle la catégorie "défaillance critique", c’est-à-dire potentiellement dangereuse. Il va y en avoir 127 au total, telles qu’une absence de liquide de frein, une usure importante des plaquettes ou encore des feux qui ne fonctionnent pas ou des pneus en mauvais état.

Dans ce cas, une vignette sera posée sur le pare-brise de votre voiture et vous aurez alors seulement 24 heures pour faire les réparations. De fait, votre véhicule ne pourra circuler que pour le reste de la journée. Cela vous laisse à peine le temps de rentrer chez vous et de trouver un professionnel pour réparer la défaillance. Sinon, gare au PV de 135 euros

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés