2 min de lecture Auto

Automobile : que propose la nouvelle prime à la casse ?

Depuis le 1er janvier, les Français qui possèdent un vieux véhicule vont pouvoir bénéficier de la nouvelle prime à la casse, une mesure pour inciter les automobilistes à utiliser des voitures moins polluantes.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Auto-Radio du 04 janvier 2018 Crédit Image : AFP / SCOTT OLSON | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Aujourd'hui, 10 millions de véhicules de plus de 10 ans roulent en France et ce sont à plus de 60% des diesels avec les anciennes normes, donc très polluants. Or, ce sont majoritairement les ménages modestes qui roulent avec ces voitures, d'où l'idée de mettre en place une prime à la casse. 

Même avec une aide, s'acheter une voiture neuve est un vrai investissement, lorsque l'on sait que le prix d'un modèle récent est en moyenne de 20 à 25.000 euros. L'originalité consiste donc à permettre à ces ménages de pouvoir, avec cette nouvelle prime, acheter aussi des véhicules d'occasion et c'est une première. Pour en bénéficier, il faut mettre hors circulation une voiture d’avant 1997 ou un diesel d’avant 2001 et acheter une voiture neuve ou une voiture d’occasion récente, portant une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2, c’est-à-dire les voitures essence de moins de douze ans et les voitures diesel de moins de sept ans. 

Baisse de la prime pour les véhicules électriques

La prime sera de 1.000 euros, et de 2.000 euros si le propriétaire est non imposable. Par exemple, une famille non imposable qui souhaite remplacer une Clio de 1991 par une voiture d'occasion plus récente, une Clio 3 de 2006, touchera une prime de 2.000 euros, soit plus de 50¿% du prix du véhicule. Il est néanmoins difficile de trouver une occasion pas chère, on table plutôt sur des voitures à au moins 6.000 et 7.000 euros. Or, avec une prime à 2.000 euros, il faut trouver au minimum 4.000 euros supplémentaires. Autant dire que cela reste une somme pour des foyers modestes.

Pour les véhicules électriques, la prime à la conversion s’élève à 2.500 euros, sans conditions de ressources, ce qui constitue une baisse par rapport à la prime actuelle de 4.000 euros. Toutefois, elle vient toujours s'ajouter aux 6.000 euros octroyés pour l'achat d'une voiture électrique. Le gouvernement espère distribuer 100.000 primes l'an prochain, c'est encore modeste pour un parc de près de 35 millions de voitures, mais il faut savoir qu'à peine 9.300 primes ont été distribuées l'an dernier.

À lire aussi
Une voiture passe devant un radar (illustration) Allemagne
Les infos de 12h30 - Allemagne : un enfant de 8 ans flashé à 140km/h sur l'autoroute

La cerise sur le capot revient à Volkswagen, pour qui 2017 aura été une année historique : sa production a atteint pour la première fois plus de 6 millions de véhicules. Le scandale du Dieselgate a beau ne pas être terminé, avec des investigations toujours en cours, les ventes continuent d'être au beau fixe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Véhicule électrique Voiture d'occasion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791699818
Automobile : que propose la nouvelle prime à la casse ?
Automobile : que propose la nouvelle prime à la casse ?
Depuis le 1er janvier, les Français qui possèdent un vieux véhicule vont pouvoir bénéficier de la nouvelle prime à la casse, une mesure pour inciter les automobilistes à utiliser des voitures moins polluantes.
https://www.rtl.fr/actu/conso/automobile-que-propose-la-nouvelle-prime-a-la-casse-7791699818
2018-01-05 00:53:22
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Iq98Wn9e2lwyJXytgdlEBA/330v220-2/online/image/2016/1216/7786302863_000-j34xh.jpg