1 min de lecture Auto

Automobile : la Chine s'éveille à la voiture électrique

L'Empire du Milieu, où PSA vient d'inaugurer sa cinquième usine, est un pays saturé par la pollution. Une aubaine pour les voitures électriques et les constructeurs français.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Automobile : la Chine s'éveille à la voiture électrique Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux et Loïc Farge

Avec 24,6 millions de voitures, la Chine est non seulement le premier marché mondial de la voiture thermique, c'est aussi devenu l'an dernier le numéro un de l'électrique. Même si, comme en France, les immatriculations ne représentent que 1% des ventes, 250.000 voitures ont été écoulées. Soit un bond spectaculaire de 300% en seulement un an. Sur cette lancée le gouvernement chinois vise pas moins de 5 millions de voitures propres sur les routes d'ici à cinq ans. Alors que chez nous en Europe l'électrique c'est l'avenir, ici en Chine c'est le présent.

La pollution y est telle, que chaque matin les habitants ne regardent pas la météo mais le taux de pollution, en conduisant des voitures équipées de purificateur d'air. Pour réduire le trafic, les autorités chinoises appliquent même une thérapie de choc. À Pékin, les plaques minéralogiques sont tirées au sort via une loterie pour donner le droit de conduire. À Shanghai, 100.000 sont vendues aux enchères chaque année, environ 12.000 euros pièce. À l'inverse, l'achat d'une voiture propre y est fortement encouragé, avec des aides fiscales qui grimpent jusqu'à 7.600 euros, voire même doublées par certaines régions.

Les constructeurs français à l'affût

Côté constructeurs français, chacun prépare ses futurs modèles. Citroën compte, par exemple, sur une version électrique de son best-seller local la C-Elysée, disponible dès l'an prochain. Renault, qui vient tout juste d'ouvrir une usine, y produira sa berline électrique Fluence ZE. Mieux, Carlos Ghosn envisage de lancer la première voiture électrique low-cost au monde en Chine.

À lire aussi
Un GPS dans une voiture (illustration) google
Google Maps peut désormais vous alerter si votre taxi vous arnaque... ou vous kidnappe

Plus de production, des prix tirés vers le bas : l'Empire du Milieu s'éveille à la voiture propre. Même si cela ne permettra pas forcément de réduire la pollution, puisque le pays tire toujours plus de 70% de son électricité du charbon.

Lire la suite
Auto Chine International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784759600
Automobile : la Chine s'éveille à la voiture électrique
Automobile : la Chine s'éveille à la voiture électrique
L'Empire du Milieu, où PSA vient d'inaugurer sa cinquième usine, est un pays saturé par la pollution. Une aubaine pour les voitures électriques et les constructeurs français.
https://www.rtl.fr/actu/conso/automobile-la-chine-s-eveille-a-la-voiture-electrique-7784759600
2016-09-07 06:56:32
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wXMOPPx1QzjqcS81HjLaeA/330v220-2/online/image/2016/0907/7784759758_une-voiture-electrique-presentee-lors-d-un-salon-automobile-a-shanghai-en-2015.jpg