1 min de lecture Terrorisme

Attentats à Paris : vers la fin de l'oléoduc qui finance l'État islamique

REPLAY - Les frappes de la coalition contre Daesh se concentrent sur les infrastructures pétrolières. Car l'or noir finance les terroristes.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Attentats à Paris : vers la fin de l'oléoduc qui finance l'État islamique Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Daesh dispose d'une vingtaine de puits de pétrole sur les 250.000 kilomètres carrés de territoires que l'organisation contrôle entre l'Irak et la Syrie (la moitié de la France !). Ces puits appartenaient pour l'essentiel à la Syrie. Ils produisent jusqu'à aujourd'hui à un rythme ralenti mais réel, grâce à des techniciens et des ingénieurs qui sont recrutés et payés par l'État islamique. celui-ci a monté une sorte d'entreprise nationale pour exploiter cet or noir. Il y a une direction des ressources humaines ; il y a un contrôle au plus haut niveau de l'EI. Justement parce que c'est le portefeuille.

Daesh recrute dans la région ou même des sympathisants de pays lointains. Avant les frappes toutes récentes, la vente de ce pétrole rapportait entre un et deux millions de dollars par jour. Ce sont de petits traders venus de la région qui achètent le pétrole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Pétrole Proche-orient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants