3 min de lecture Apple

Apple : la marque à la pomme "n'a pas de concurrent", dit un biographe de Steve Jobs

REPLAY - Les chiffres spectaculaires de la trésorerie d'Apple ont plusieurs explications qui remonteraient aux stratégies développées par Steve Jobs dans les années 1990, selon son biographe français.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
l'invite rtl grand soir 28 10 15 Crédit Image : JOSH EDELSON / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

205 milliards de dollars, soit 186 milliards d'euros. Voici les chiffres records de la trésorerie de la firme Apple qui continue sur sa folle lancée, puisque son bénéfice net sur les douze derniers mois s'élève à près de 50 milliards d'euros. Pour Daniel Ichbiah, journaliste et auteur du livre Les 4 vies de Steve Jobs, ces chiffres extraordinaires s'expliquent pour plusieurs raisons qui prennent racine dans les années 1990, lorsque le cofondateur de la marque Steve Jobs a su prendre les bonnes orientations pour créer une sorte de "monopole" que toutes les autres marques peinent aujourd'hui à contester. 

"Il y a deux standards essentiels dans les ordinateurs, il y a les PC et les Apple, explique ainsi pour RTL Daniel Ichbiah. Pour les PC, il y a plusieurs marques qui se livrent à une guerre des prix de tous les jours (...) Lorsque Steve Jobs est revenu chez Apple en 1996, il existait des clones du Macintosh. L'une des toutes premières décisions qu'il a pris, c'est d'arrêter tous les clones, tous les appareils qui pouvaient faire lire les logiciels Macintosh. Ce qui fait qu'il s'est retrouvé tout seul. Apple n'a aucun concurrent". 

La construction d'une image de marque irrésistible

Pourtant, dans le domaine technologique des ordinateurs, des baladeurs ou des smartphones, les concurrents sur le marché existent bel et bien. Pour le biographe français de Steve Jobs, l'entrepreneur américain a su mener une campagne de publicité qui a construit une image de marque au caractère social unique et qui permet la vente des produits à des prix bien plus élevés. 

"Si on n'a pas de concurrent et qu'on vend beaucoup plus cher que les autres, c'est ce qu'il se passe, il faut aussi motiver les gens, détaille le spécialiste. Dès 1997-1998, Steve Jobs démarre une campagne extraordinaire qui est "think different", penser différemment. On voit apparaître des gens comme John Lennon, Gandhi, Mère Teresa... Steve Jobs a l'idée qu'on ne va plus tant vendre les produits Apple que du "positioning social" : "j'ai du Apple, je suis le meilleur", en somme".

Une hégémonie qui ne s'arrêtera pas de si tôt

À lire aussi
Tim Cook à l'ouverture de la WWDC 2018 d'Apple Connecté
Apple pourrait vous laisser changer les applications par défaut sur votre iPhone

Parmi la gamme des produits Apple qui fonctionnent le mieux à travers le monde se trouve évidemment l'iPhone, dont les derniers modèles 6S et 6S Plus ont fait leur apparition il y a quelques semaines. Les bénéfices dont profite la marque à la pomme grâce à son produit sont faramineux, notamment parce que la marge bénéficiaire défie toute concurrence sur le marché. "L'iPhone a une marge bénéficiaire qui est largement supérieure à tous les autres téléphones, explique Daniel Ichbiah, invité de RTL Grand Soir. De même que les iPod, les iPad, les ordinateurs... Ils ont une marge bénéficiaire qui est extraordinaire parce qu'ils n'ont aucun concurrent. Si vous voulez de l'Apple, il faut acheter Apple". 

Un état de fait qui n'est pas prêt d'évoluer selon le spécialiste, qui prédit encore de belles heures aux produits Apple, à condition de reprendre leurs distances avec les concurrents, qui en termes de technologie se vendent désormais d'égal à égal. "Apple peut continuer assez longtemps comme ça parce que ce qu'il se passe c'est que beaucoup de gens sont enfermés chez Apple (...) Il y a une énorme base d'utilisateurs qui fait que Apple ne pourra pas décliner énormément, mais ils ont intérêt à retrouver ce qu'ils avaient en 2007, c'est à dire cette avance considérable sur la concurrence". 

Au vu des résultats trimestriels, les têtes pensantes de la marque à la pomme ont certainement quelques idées pour continuer sur une dynamique de plus en plus impressionnante. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Apple Iphone Ipad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants