1 min de lecture Alstom

Alstom : "L'État a eu raison d'intervenir", estime Pierre Moscovici

INVITÉ RTL - Pierre Moscovici, ancien ministre de l'Économie, soutient le gouvernement dans le dossier Alstom.

Pierre Moscovici, invité de RTL, le 30 avril 2014
Pierre Moscovici, invité de RTL, le 30 avril 2014 Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Jean-Michel Aphatie et Raphaël Bosse-Platière

"Cela fait longtemps qu'il y avait des difficultés à Alstom", a rappelé Pierre Moscovici, au lendemain de la décision du conseil d'administration d'examiner l'offre de rachat partiel de General Electric, au détriment de celle de Siemens.

"L'État a eu raison d'intervenir", a justifié l'ancien ministre de l'Économie après l'intervention de François Hollande et Arnaud Montebourg dans ce dossier. "Il y eu un dialogue là aussi", a salué le député du Doubs, bien que le gouvernement soutenait l'offre de Siemens.

Il faut garantir l'emploi

Pierre Moscovici (PS)
Partager la citation

Pierre Moscovici estime que "les sites de production doivent rester pérennes", car "il faut garantir l'emploi". "Il en va de l’indépendance énergétique de notre pays", a-t-il déclaré. "L'État continuera à exercer sa vigilance", a assuré l'ancien ministre.

Moscovici veut encore y croire

De son côté, le géant américain a offert des garanties au gouvernement. Dans une lettre à François Hollande, le président de General Electric s'engage à créer des emplois en France, notamment des postes hautement qualifiés dans l’ingénieurie et la production. Quatre centres de décisions de G.E seraient également implantés dans l'Hexagone, et le pôle transports d'Alstom serait renforcé. 

D'autres offres peuvent être engagées

Pierre Moscovici (PS)
Partager la citation
À lire aussi
Les nouvelles rames du métro MP14 Métro
VIDÉO - Découvrez à quoi ressemblera le futur métro francilien

Mais Pierre Moscovici rappelle que "l'affaire n'est pas finie", puisque "d'autres offres peuvent être engagées". Car si Alstom et General Electric vont discuter exclusivement pendant 4 semaines, la porte n'est pas totalement fermée pour Siemens, qui peut encore peaufiner son offre.

>
Pierre Moscovici : "L'enjeu, c'est que la France se redresse" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédit Média : Jean-Michel Aphatie | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alstom Économie Pierre Moscovici
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants