2 min de lecture Chômage

Allocations chômage en Europe : la France parmi les plus généreux

INFOGRAPHIE - Le montant des allocations chômage en France est dans la moyenne européenne. Mais avec 6.160 euros, son plafond est le plus élevé d'Europe.

En Europe, les indemnités sont souvent calculées en fonction de l'ancien salaire
En Europe, les indemnités sont souvent calculées en fonction de l'ancien salaire Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
FannyBonjean
Fanny Bonjean
Journaliste RTL

Les négociations sur les droits des chômeurs et les cotisations des employeurs et salariés ont débuté ce vendredi 17 janvier, alors que l'endettement de l'Unédic a progressé ces dernières années. La France serait-elle trop généreuse avec ses citoyens sans emploi ? Comparaison avec les pays européens.

Un accès facile à l'indemnisation en France

En France, il suffit d'avoir travaillé pendant quatre mois (sur les 28 précédant la perte d'emploi) pour pouvoir recevoir des allocations. Un temps relativement court comparé à nos voisins.

Il faut six mois au Luxembourg et aux Pays-Bas, et au moins un an dans la majorité des autres États de l'Union Européenne, d'après l'Unédic.

À lire aussi
Les syndicats et les représentants des chefs d'entreprises, CFDT, FO, CGT, CFE-CGC, CFTC, MEDEF, CPME et U2P devaient se retrouver mardi 11 décembre pour une nouvelle séance de négociations Chômage
"Gilets jaunes" : les négociations sur l’assurance-chômage sont reportées

Au Royaume-Uni et en Irlande, il n'y a pas d'obligation de temps de travail mais un montant minimal de cotisation payées sur les deux années fiscales précédant la demande d'allocation.

Une longue durée d'indemnisation aux Pays-Bas

Les Hollandais au chômage peuvent percevoir leur indemnisation pendant 38 mois, la période la plus longue en Europe.

En Belgique, elle n'est même pas véritablement déterminée : après une période de quatre ans durant laquelle le montant de l'allocation est dégressif, le demandeur d'emploi perçoit une indemnisation forfaitaire pour une durée en principe illimitée.

En France, cette durée est limitée à deux ou trois ans, selon si l'allocataire est âgé de moins ou plus de 50 ans. Les allocations sont interrompues au bout de deux ans maximum au Danemark, un an au Luxembourg.

Un montant d'indemnisation bas en Angleterre, fort au Danemark

En Grande-Bretagne, un chômeur ne touche que 360 euros durant six mois seulement. En Allemagne, l'indemnisation est de 60 à 67 % du salaire net mais est interdite à ceux dont le conjoint a des revenus. Les chômeurs ne touchent que 391 euros au bout d'un an. Un système très contrôlé. D'autant qu'en cas de refus d'une proposition d'emploi, les allocations sont suspendues pendant 3 mois.

Au Danemark les bénéficiaires perçoivent 90% de leur salaire pendant deux ans, plafonné toutefois à 2.325 euros. En France, c'est 75 % du salaire s'il est inférieur à 1.128 euros, 57% au delà.

Le plafond le plus haut en France

Le montant mensuel net maximum versé en France, à 6.161 euros par mois, est le plus élevé d'Europe. Vient ensuite le Danemark avec 2.295 euros puis l'Allemagne avec 1.940 euros dans les nouveaux Länder (ex. RDA) et 2.215 euros dans les anciens Länder (ex. RFA). En Belgique, Espagne, Italie et au Portugal, ce montant est inférieur à 1.500 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Chômage Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768928150
Allocations chômage en Europe : la France parmi les plus généreux
Allocations chômage en Europe : la France parmi les plus généreux
INFOGRAPHIE - Le montant des allocations chômage en France est dans la moyenne européenne. Mais avec 6.160 euros, son plafond est le plus élevé d'Europe.
https://www.rtl.fr/actu/conso/allocations-chomage-ce-que-font-les-pays-voisins-7768928150
2014-01-17 19:21:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3irALuWmf-to99AlUyKuJQ/330v220-2/online/image/2014/0117/7768930432_selon-une-enquete-ifop-pres-de-quatre-chomeurs-sur-dix-sont-victimes-de-discrimination-a-l-embauche.jpg