1 min de lecture Tourisme

Airbnb à Paris : de plus en plus d'amendes pour les loueurs de meublés touristiques

Au total, les loueurs de meublés touristiques parisiens ont écopé de 615.000 euros d'amende. C'est 13 fois plus qu'en 2016, selon "Le Parisien".

La plateforme de location Airbnb (illustration)
La plateforme de location Airbnb (illustration) Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

31 propriétaires condamnés à verser 615.000 euros à la Ville de Paris. Selon Le Parisien qui a étudié les données de la Direction du logement et de l'habitat (DLH), ce sont les chiffres surprenants des premiers six mois de 2017 concernant les locations non déclarées à la mairie. Les coupables avaient également dépassé les 120 jours de location autorisés par la loi.

En 2016, le montant total des amendes atteignait 45.000 euros, il a donc été multiplié par plus de treize en un an. "L'explosion des condamnations et des amendes de ce premier trimestre 2017 ne montre pas qu'il y a plus de locations illégales mais que les contrôles sont plus stricts et que les petits malins se font rattraper par la patrouille", analyse l'adjoint au logement de le maire de Paris Anne Hidalgo, Ian Brossat dans les pages du Parisien. Du côté de la DLH on estime que le juge est en général "plus sévère" puisque depuis la loi de 2016, les locataires n'ont plus le "bénéfice du doute".

La chasse aux "multipropriétaires"

Plus de 300 plateformes proposent des locations touristiques dans Paris. Parmi elles, Airbnb en regroupe près de 60.000 ! Tous ces biens sont passés au crible par les 25 enquêteurs de la DLH qui en 2016 a contrôlé 8.500 logements. L'organisme fait en particulier la chasse aux multipropriétaires. Certains achètent plusieurs studios pour les transformer en "machine à cash" selon Ian Brossat, en montant un véritable business de locations touristiques dans une ville où la pénurie de logement est au plus haut.

Et la mairie de Paris prévoit de renforcer la loi. Le Parisien rappelle qu'en octobre les propriétaires loueurs de meublés touristiques seront obligés de se déclarer sur le site de la Ville et d'obtenir un numéro qui devra figurer sur leur annonce de location.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Paris Airbnb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants