1 min de lecture Air France

Air France : le projet Transavia approuvé par les pilotes

Les pilotes d'Air France ont voté à 53% en faveur du développement de Transavia France, la filiale low cost de la compagnie aérienne.

Le projet de développement européen de Transavia cristallisait les tensions entre les pilotes et la direction d'Air France (illustration).
Le projet de développement européen de Transavia cristallisait les tensions entre les pilotes et la direction d'Air France (illustration). Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le SNPL, premier syndicat de pilotes d'Air France, a annoncé ce mercredi 3 décembre que les pilotes de la compagnie française avaient approuvé à 53% le projet d'accord prévoyant le développement de Transavia France.

Les pilotes étaient consultés depuis la mi-novembre, la participation a atteint 80% selon le SNPL. Le bureau du syndicat se réunira jeudi 4 décembre pour décider s'il valide ou non le texte. Le projet prévoit l'élargissement de la flotte Transavia à 40 avions, contre 14 actuellement et met en oeuvre un contrat de détachement pour les pilotes d'Air France volontaires pour voler sur la filiale.

Plus d'heures de vol pour le même salaire

Dans le détail, les pilotes volontaires pour travailler chez Transavia France "opéreront selon les conditions d'utilisation et de rémunération actuelles de Transavia France", tout en conservant leur statut Air France (couverture santé, prestations sociales), selon le SNPL.

La compagnie souhaite "garantir" la compétitivité de sa low cost dans un secteur concurrentiel, en augmentant la productivité des pilotes. Chez Transavia, un pilote vole davantage pour un salaire quasi équivalent à celui d'un pilote d'Air France.

Sureffectif chez Air France

À lire aussi
Un avion de la compagnie Aigle Azur (illustration) transports
Aigle Azur : les compagnies aériennes françaises en pleines turbulences

Les copilotes qui seront détachés volontairement chez Transavia continueront de percevoir une prime d'incitation "tant que le sureffectif des pilotes chez Air France demeurera", a indiqué une source proche. Les commandants de bord sont exclus de ce dispositif. Le sureffectif était estimé par la direction à 350 personnes en 2014

En septembre, les pilotes avaient fait grève pendant quatorze jours, une durée inédite pour cette catégorie de personnel. Le mouvement avait pris fin le 28 septembre, sans accord avec la direction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Transavia Avions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants