2 min de lecture Air France

Air France : 2.900 postes menacés par le plan de restructuration, selon la direction

La compagnie aérienne fait face à une grève des pilotes, ce lundi 5 octobre. Des retards sont prévus.

Un A380 d'Air France s'approche de l'aéroport JFK de New York, en novembre 2009 (archives).
Un A380 d'Air France s'approche de l'aéroport JFK de New York, en novembre 2009 (archives). Crédit : STAN HONDA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La direction d'Air France a confirmé lundi en comité central d'entreprise que son plan de restructuration menacerait 2.900 postes, principalement au solun chiffre similaire à celui annoncé vendredi en conseil d'administration, ont indiqué à l'AFP plusieurs sources syndicales. 

La mise en œuvre de ce plan "alternatif" au projet de développement "Perform 2020", dont les négociations ont échoué avec les syndicats de navigants, concernerait 300 pilotes, 900 PNC (hôtesses et stewards) et 1.700 personnels au sol, selon elles.

Le CCE interrompu

Le comité central d'entreprise (CCE), qui s'était ouvert lundi matin au siège du groupe à Roissy, a été interrompu par l'irruption de plusieurs centaines de salariés, qui manifestaient initialement devant le bâtiment. Quand le chiffre de 2.900 postes a filtré, ils ont forcé la grille et investi la salle où se tenait la réunion.

Selon le correspondant de RTL sur place, la plupart des dirigeants du groupe avaient alors déjà quitté la salle, dont le PDG d'Air France Frédéric Gagey. Restaient deux responsables, qui ont été "violentés". L'un d'eux a échappé aux salariés en colère en escaladant, chemise arrachée, une barrière. Selon les témoins, il s'agit du directeur des ressources humaines Xavier Broseta et du directeur d'Air France à Orly, Pierre Plissonnier.

La direction va porter plainte

À lire aussi
Un avion de la compagnie Aigle Azur (illustration) transports
Aigle Azur : les compagnies aériennes françaises en pleines turbulences

La direction du groupe a réagi en "condamnant fermement les violences physiques" qui ont eu lieu. "Une plainte sera déposée pour violences aggravées", a indiqué la direction dans un communiqué.

Le secrétaire d'État chargé des transports, Alain Vidalies, a à son tour qualifié ces violences d'"inacceptables". Elles "devront être sanctionnées", a-t-il ajouté dans un tweet.

Selon le plan de réduction d'activité, confirmé par Frédéric Gagey, Air France doit se séparer de cinq avions de la flotte long-courrier en 2016, puis de neuf autres en 2017. La compagnie dispose actuellement de 107 avions sur ce réseau, actuellement déficitaire pour moitié.

Le trafic normal malgré la grève

Bien qu'agité, le mouvement social entraînait peu de perturbations pour les passagers d'Air France. "L'ensemble des salariés d'Air France se sont mobilisés depuis ce week-end pour assurer à ses clients un service normal", la compagnie "assure l'ensemble de ses vols", selon un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Emploi Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779978325
Air France : 2.900 postes menacés par le plan de restructuration, selon la direction
Air France : 2.900 postes menacés par le plan de restructuration, selon la direction
La compagnie aérienne fait face à une grève des pilotes, ce lundi 5 octobre. Des retards sont prévus.
https://www.rtl.fr/actu/conso/air-france-la-direction-annonce-2-900-postes-menaces-par-le-plan-de-restructuration-7779978325
2015-10-05 10:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OI4Waq3JH6T7TjtVLNOmuw/330v220-2/online/image/2014/1104/7775178563_000-was2723365.jpg