2 min de lecture Culture

Agatha Christie le bon filon des Éditions du Masque

L'éditeur a signé un contrat d'exclusivité pour publier les livres de l'auteure britannique jusqu'en 2046.

Bénédicte Tassart Éco Tassart Bénédicte Tassart
>
Agatha Christie le bon filon des Éditions du Masque Crédit Image : UPI / AFP | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

On se plonge dans un bon vieux Agatha Christie, publié par les Éditions du Masque. Dix petits nègres ? Mort sur le Nil ? Le choix est large. Les Éditions du Masque rééditent deux titres de la reine du crime tous les trois mois, et comme cette bonne vieille Agatha Christie en a écrit 87. Ce qui marche en ce moment, ce sont les livres avec les premières de couverture de l'époque, les rééditions des jaquettes originales. Ça a fait un malheur au dernier Salon du Livre où Le Masque fêtait ses 90 ans.

Et 90 ans de romans policiers, ça fonctionne bien financièrement. La plus vieille maison de polars en France gagne de l'argent assure Violaine Chivot, 31 ans, qui gère Le Masque avec une autre jeune femme Carla Briner. Un quart des livres vendus en France sont des romans policiers. Le Masque appartient aux éditions Lattès depuis 16 ans maintenant et chaque semaine 10 manuscrits arrivent encore par la Poste, "sans compter ceux qui sont recommandés par les connaissances", ajoute Violaine Chivot.

En règle générale, on sait au bout de cinq pages si ça va prendre ou non : le style, l'intrigue "mais bien souvent, soupire l'éditrice, ce sont des personnes qui copient l'écriture d'Agatha Christie ou de Conan Doyle". Là, ça ne prend pas ! Mais le Masque a quand même publié le premier Fred Vargas, Philippe Kerr, Patricia Cornwell, Pierre Lemaître et les derniers en vogue Megan Abott ou François-Henri Soulier. 50 nouveautés par an, des romans étrangers et français, 300 000 exemplaires chaque année. 

À lire aussi
Le jardinage peut-il aider à nous soigner ? La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Les secrets du jardinage !

Pourtant à une époque, le policer était considéré comme de la sous-littérature. Personne ne voulait en éditer. C'est Albert Pigasse qui flaire le bon filon en 1927, dans sa librairie parisienne. À l'époque, la presse britannique faisait ses choux gras en évoquant la disparition mystérieuse d'une jeune auteur, Agatha Christie. On n'a jamais su ce qu'elle a fait pendant sa fugue. Alors Albert Pigasse, par ailleurs grand -père de l'homme d'affaires Matthieu Pigasse, signe un contrat d'exclusivité qui court jusqu'en 2046 pour traduire les Agatha Christie. Et c'est Le meurtre de Roger Ackroyd le premier titre de cette maison avec ce masque traversé par une plume et cette couverture jaune que vous avez tous dans votre bibliothèque. Une couverture jaune qui disparaîtra pour un peu plus de modernité il y a 5 ans.

"Et des Agatha Christie on en vendra encore", sourit Violaine Chivot, un remake de Mort sur le Nil va bientôt sortir au cinéma. Ça va rebooster les ventes et c'est tant mieux parce que depuis janvier, pour cette période pré-électorale, et bien les libraires font grise mine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Littérature Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788237539
Agatha Christie le bon filon des Éditions du Masque
Agatha Christie le bon filon des Éditions du Masque
L'éditeur a signé un contrat d'exclusivité pour publier les livres de l'auteure britannique jusqu'en 2046.
https://www.rtl.fr/actu/conso/agatha-christie-le-bon-filon-des-editions-du-masque-7788237539
2017-04-22 09:13:59
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qJwA5fxXsxS7kbdh6FJtRg/330v220-2/online/image/2017/0422/7788238443_l-ecrivain-agatha-christie-et-son-mari-max-e-l-mallowan-posent-dans-leur-maison-de-greenway-en-mars-1946.jpg