1 min de lecture Noël

Achats de Noël : un Français sur trois confronté aux ruptures de stock

REPLAY - À quinze jours de Noël, certains cadeaux ne sont plus disponibles dans les rayons. Une pénurie orchestrée par les marques et les distributeurs ?

>
Achats de Noël : un Français sur trois confronté aux ruptures de stock Crédit Image : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date :
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

Selon un sondage mené par l'institut Toluna pour le magazine LSA, 32,7 % des Français n'ont pas trouvé lors de leurs achats de Noël les produits qu'ils cherchaient. Cela concerne plusieurs secteurs. D'abord les jouets (comme le fameux quartier général de Pat Patrouille), mais aussi des coffrets cadeaux spécial fêtes (affichés en promotion en parfumerie/cosmétiques), l'habillement ou les produits high-tech.

Que faire ? Dans sept cas sur dix, vous repartez les mains vides et vous cherchez ailleurs. Les magasins ou les sites marchands perdent la vente. 12% des personnes réservent le produit manquant ; 9% demandent au destinataire s'il n'a pas une autre idée de cadeau qui lui ferait plaisir.
Des petits malins profitent de la situation. Ils achètent des jouets qui ont la cote en magasin, pour les revendre plus cher sur internet. Philippe Guilbert, deToluna, a mené sa petite enquête. Il a trouvé, par exemple, sur Amazon un jeu en rupture. Le Chronobomb y est vendu 150 euros au lieu de 35 euros. Il a aussi déniché la fée volante Clochette sur Leboncoin à 65 euros au lieu de 45 euros. Le Quartier général de Pat Patrouille s'affiche, lui, à 145 euros au lieu de 45.

Les magasins perdent la vente dans 7 cas sur 10

Les marques et les distributeurs n'orchestrent pas cette pénurie. Ils ne font pas exprès. Ils préféreraient vendre. Les catalogues de Noël sont préparés six à huit mois à l'avance. Les magasins passent leurs commandes.

Les fabricants, qui gèrent leurs stocks au plus près, lancent la production en Asie, en fonction de la demande. Quand il n'y en a plus assez, le temps d'en refabriquer, cela arrive après Noël...

À lire aussi
Ballons de baudruches (illustration) Loire-Atlantique
Un ballon de baudruche lâché en 2018 à Châteaubriant est retrouvé à 1.141 km

Pour éviter le drame, les parents doivent alors expliquer aux enfants que le Père Noël a oublié ce cadeau-là, mais qu'il va lui livrer un peu plus tard, sûrement pour son anniversaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noël Cadeaux Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants