2 min de lecture Hôtellerie

Accor veut s'imposer parmi les leaders de l'industrie de luxe

REPLAY / ÉDITO - Le groupe hôtelier AccorHotels a annoncé l'acquisition des chaînes hôtelières Fairmont, Raffles et Swissôtel pour un montant estimé à près de 2,6 milliards d'euros. Un coup gagnant ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Accor veut s'imposer parmi les leaders de l'industrie de luxe Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Accor, qui vient d’acquérir pour 2,6 milliards d'euros la gestion de trois des plus prestigieuses marques mondiales de l’hôtellerie de luxe, va changer de registre. Sur le fond, la surprise est toute relative. Il y a moins d’un mois, l’Américain Marriott, numéro 3 mondial du secteur, a croqué Starwood, le numéro 7, pour 12 milliards de dollars. Ce qui a lancé ce que les spécialistes de ce secteur appellent la "course au million de chambres". Pour tenir son rang, le numéro 1 européen devait se renforcer. Une opération d’envergure apparaissait même vitale pour l’avenir du groupe français.

L’activité hôtellerie-tourisme est actuellement en pleine mutation. Elle doit faire face à un triple choc. D'abord, la pression de nouveaux acteurs de l’Internet avec les centrales de réservation qui captent une forte partie des profits. Ensuite, la foudroyante croissance de Airbnb et consorts qui vampirisent l’hôtel traditionnel. Enfin, il y a les fameux regroupements des forces entre grandes chaines qui imposent une taille critique.

L’activité hôtellerie-tourisme est actuellement en pleine mutation

Christian Menanteau
Partager la citation

Accor dispose aujourd'hui de 3.717 hôtels qui offrent 383.000 chambres. Une belle palette, mais en réalité insuffisante. En récupérant 155 hôtels de grand luxe et leurs 56.000 chambres, Accor devient un leader du haut de gamme. C'est le segment de marché qui résiste le mieux aux crises conjoncturelles et aux transformations en cours. Cela va aussi lui permettre de rationaliser ses coûts d’exploitation et de marketing, tout en tirant l’image du groupe vers le haut. Enfin - et c’est peut-être le diamant du dossier -, l’hôtelier français va récupérer une base de données de 3 millions de clients porteurs de cartes de fidélité, dont 75% d’Américains à fort pouvoir d’achat.

Peut-on imaginer d’autres opérations de regroupement ? Il va déjà falloir digérer cette acquisition et faire la démonstration qu’elle est économiquement et financièrement pertinente. Ensuite pour le futur, il va falloir se tourner vers le Qatar et l'Arabie Saoudite qui, à la faveur de cette opération, sont devenus les principaux actionnaires d'Accor.

Le bloc-notes

À lire aussi
Des serviettes de bain déposées sur un lit d'hôtel (images d'illustration). hôtellerie
Hôtels : le top 10 des objets les plus volés par les riches clients dans les chambres

Le regain d'activité des constructeurs auto ne rejaillit pas sur l'emploi en CDI. Chez PSA et Renault, les intérimaires représentent 45% des effectifs.

La note du jour

15/20 à Google X. Le labo des projets futuristes du géant américain a déposé un brevet pour prélever le sang par aspiration travers la peau. Pour ceux que les piqûres tétanisent, c'est une super nouvelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôtellerie Luxe Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants