1 min de lecture Sexe

A quoi pensons-nous pendant l'amour ?

REPLAY - Certains pensent à leur plaisir, à celui de l'autre, à leurs complexes, à leur liste de courses ou même à Brad Pitt ! On se met à nu dans "On est fait pour s'entendre" !

On est fait pour s'entendre - Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
A quoi pense-t-on pendant l'amour ? Crédit Média : Flavie Flament | Durée : | Date : La page de l'émission
Marion Berger

Vivre pleinement le moment présent quand on fait l'amour ne va pas toujours de soi. Des pensées parasites, excitantes voire taboues s'invitent parfois dans nos têtes sans toujours y être conviées. Si certaines sont stimulantes, d'autres peuvent en revanche entraver notre accès au plaisir et nous empêcher de lâcher totalement prise... Et nous y sommes tous confrontés un jour ou l'autre, voire régulièrement. Comment expliquer ces pensées ? Que révèlent-elles de nous ? Les hommes et les femmes pensent-ils aux mêmes choses ?

Invités

- Marie-Claude Treglia : journaliste
- Patrick Papazian : médecin sexologue, auteur du livre "Parlez-moi d'amour", éditions de l'Opportun

Parlez moi d'amour
Parlez moi d'amour

- Stéphane Rose :  journaliste, chroniqueur et auteur des livres "Comment devenir une star de la télé", éditions J'ai Lu et "Guide de survie quand tu ne supportes pas les enfants", éditions Tut Tut

Comment devenir une star de la télévision
Comment devenir une star de la télévision
Guide de survie quand tu ne supportes pas les enfants
Guide de survie quand tu ne supportes pas les enfants

Vous souhaitez témoigner ?

Vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ou ici).

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Sexe Couple Amour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants