3 min de lecture Économie

50 milliards d'économies : le plan du gouvernement pour rendre une copie impeccable à Bruxelles

DÉCRYPTAGE - Le programme de stabilité confirme le gel du point d'indice des fonctionnaires, des retraites et toute une série d'effort pour ramener le déficit de la France à 3% du PIB en 2015.

Christian Eckert et Michel Sapin ont présenté un plan d'économies sans précédent pour réduire le déficit ce mercredi 23 avril.
Christian Eckert et Michel Sapin ont présenté un plan d'économies sans précédent pour réduire le déficit ce mercredi 23 avril. Crédit : AFP / ERIC PIERMONT
Philippe Roy Contancin
Philippe Roy-Contancin et Benjamin Hue

Le gouvernement persiste et signe. Michel Sapin et Christian Eckert ont présenté ce mercredi le programme de stabilité en Conseil des ministres, avant de le défendre devant la Commission des finances de l'Assemblée nationale. 

La première étape d'une longue séquence budgétaire qui doit ramener le déficit à 3% l'an prochain, conformément aux engagements de la France devant la Commission européenne. Michel Sapin a également annoncé 4 milliards d'euros d'économies supplémentaires, dès cette année. 

La rédaction vous recommande

4 milliards d'euros d'économies immédiates

Cette feuille de route doit permettre au gouvernement de rendre une copie impeccable à Bruxelles au début de l'été. Le gouvernement entend revenir dans les clous de Maastricht rapidement. Les 4 milliards d'économies annoncées par Michel Sapin représentent un effort supplémentaire aux 14 milliards d'euros d'économies déjà programmés. Un effort immédiat, pour lequel il faudra attendre l'été et le collectif budgétaire pour en connaître le détail. 

À lire aussi
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg. Connecté
Comment va fonctionner la Libra, la monnaie digitale globale de Facebook

Pour l'instant, il s'agit de serrer la ceinture de la Sécurité sociale sans toucher à la qualité des soins. Mais aussi de profiter de la mise en route de la nouvelle convention signée par les syndicats et le patronat sur l'Assurance chômage. Autres sources d'économies, les allocations logement et les retraites ne seront pas revalorisées en fonction de l'inflation comme c'est d'habitude le cas au 1er octobre de chaque année.

Le point d'indice des fonctionnaires gelé jusqu'en 2017

C'était l'un des points de crispation pointé par les députés PS qui ont proposé un plan d'économie alternatif à Manuel Valls lundi. Michel Sapin n'en a finalement pas tenu compte en confirmant le gel du point d'indice des fonctionnaires pour trois ans. Au bout du compte, cela fera sept ans sans augmentation générale. La dernière remonte à 2010.  

Comme le répétait Thierry Mandon mardi, des député socialistes souhaitent qu'en fonction de la croissance le gouvernement examine chaque année la situation des salaires dans la fonction publique. Bercy n'a apporté aucune réponse sur un sujet explosif qui devrait mobiliser les fonctionnaire dans la rue le 15 mai prochain. 

Les retraites gelées jusqu'en 2015

Les parlementaires socialistes qui souhaitaient que les petites retraites soient préservées n'ont pas non plus été entendus. Les retraites sont gelées jusqu'en 2015, mais des aménagements seront sans doute trouvés pour les pensions les plus basses. Charge aux députés PS d'en définir les modalités, comme le président de la République vient de l'affirmer.

Bercy a également rappelé qu'un encadrement toujours plus strict des dépenses de santé et un gel des allocations familiales et d'invalidité étaient sur les rails. Une batterie de mesures qui avaient déjà été annoncées la semaine dernière, à l'instar des dispositions favorables aux entreprises. 

Concernant la croissance, le ministre des finances Michel Sapin estime que le pacte de responsabilité devrait engendrer un gain d'un demi point d'ici 2017 et créer 200.000 emplois. Des prévisions optimistes qu'a immédiatement tenu à relativiser le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud.

>
Programme de stabilité : les efforts du gouvernement pour rendre une copie impeccable à Bruxelles Crédit Média : Philippe Roy-Contancin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Budget 50 milliards
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771385968
50 milliards d'économies : le plan du gouvernement pour rendre une copie impeccable à Bruxelles
50 milliards d'économies : le plan du gouvernement pour rendre une copie impeccable à Bruxelles
DÉCRYPTAGE - Le programme de stabilité confirme le gel du point d'indice des fonctionnaires, des retraites et toute une série d'effort pour ramener le déficit de la France à 3% du PIB en 2015.
https://www.rtl.fr/actu/conso/50-milliards-d-economies-le-plan-du-gouvernement-pour-rendre-une-copie-impeccable-a-bruxelles-7771385968
2014-04-23 19:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Adr_IZAukW3sm2xpMiwrJQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771382629_christian-eckert-et-michel-sapin-ont-presente-un-plan-d-economies-sans-precedent-pour-reduire-le-deficit-ce-mercredi-23-avril.jpg