2 min de lecture Consommation

4G : les consommateurs doivent vérifier la couverture proposée par les opérateurs

Benoît Hamon et Fleur Pellerin recommandent aux consommateurs de "consulter les cartes de couverture des opérateurs" avant de passer à la 4 G.

La ministre de l'économie numérique Fleur Pellerin à Matignon le 28 octobre 2013.
La ministre de l'économie numérique Fleur Pellerin à Matignon le 28 octobre 2013. Crédit : AFP / PIERRE ANDRIEU
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Il faut faire attention à ne pas abîmer la 4G avec des offres qui seraient déceptives", a déclaré la ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin. Avec son collègue à la consommation Benoît Hamon, elle a appelé les consommateurs à faire attention à la carte de couverture des opérateurs avant de changer d'offre.

"Moi, je ne crois pas au Père Noël: une offre c'est non seulement un prix mais c'est aussi une couverture et un débit", a-t-elle ajouté. Free Mobile a annoncé ce mardi 3 décembre qu'il lançait un service 4G avec 700 antennes en service, et propose un forfait au prix de la 3G, soit 19.99€ par mois.  A titre de comparaison, Bouygues Telecom, qui revendique la couverture de 63% de la population, a 5.300 antennes en activité. Orange compte couvrir 50% de la population d'ici la fin de l'année, et a d'ores et déjà déployé 250 antennes pour couvrir la seule agglomération de Marseille.

La couverture du réseau 4G varie selon l'opérateur

Les deux ministre ont rappelé ce mardi 3 décembre "les obligations de transparence et d'informations préalables auxquelles sont soumis les opérateurs envers les consommateurs", dans un communiqué. Les opérateurs mobiles doivent ainsi proposer sur leur site internet une "information claire et transparente aux consommateurs, à travers notamment la fourniture de cartes de couverture pour chacun des services proposés", notamment en ce qui concerne les services de très haut débit mobile 4G lancés récemment, et "dont la couverture peut varier du simple au triple en fonction de l'opérateur", indiquent-ils.

Un travail sera mené conjointement entre les services de Bercy, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et l'Agence nationale des fréquences (ANFR) pour que les consommateurs aient la possibilité d'effectuer "un choix éclairé entre les différentes offres proposées sur le marché, en leur permettant de comparer les niveaux de couverture effective et les débits réellement disponibles", selon le communiqué.

À lire aussi
Gaz (illustration) société
Gaz, nuisances sonores, voitures... Ce qui change le 1er juin 2020

Ce travail se situe dans le prolongement des mesures engagées dans le domaine de l'accès à internet fixe. Les ministres comptent également adopter la semaine prochaine un arrêté précisant les modalités de présentation des offres d'accès à internet en termes de débit offert, notamment sur les réseaux en cuivre (ADSL et VDSL), ajoute le communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Info Téléphonie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants