1 min de lecture 4G

4G : Free, trouble-fête du marché face aux autres opérateurs

RTL OPINIONS - Xavier Niel et son entreprise, Free, ont proposé la 4G à prix cassés, imposant une baisse des prix à ses concurrents. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, pas forcément pour l'emploi.

Le fondateur de Free, Xavier Niel, le 25 juin 2013.
Le fondateur de Free, Xavier Niel, le 25 juin 2013. Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Il ne reste plus que quelques jours pour finaliser les achats de Noël. Et comme chaque année, les Français se ruent vers les produits high-tech comme les téléphones portables et les abonnements internet, boostés par la nouvelle technologie 4G. Les prix ont beaucoup baissé, mais est-ce une bonne nouvelle nouvelle pour le consommateur ? Jean-Michel Salvator du Figaro, revient sur ce dossier, qui a agité le monde des télécoms cette semaine.

Free a fait une entrée fracassante dans ce domaine, en obligeant ses concurrents à baisser leurs tarifs. A première vue, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les consommateurs. Au départ, Orange, SFR et Bouygues avaient demandé 10 euros supplémentaires à leurs usagers désireux de passer à la 4G.

La guerre des prix fait rage

Ce qui est surprenant, c'est que Free n'a quasiment pas de réseau d'internet rapide. Et pourtant c'est ce petit poucet qui, une nouvelle fois, est venu jouer les trouble-fête en imposant sa loi aux opérateurs historiques, puissants et bien installés.

Mais il y a un revers de la médaille : les destructions d'emplois de le secteur des télécoms, fournisseurs et industriels. Ces derniers sont les premières victimes de la concurrence sauvage et des baisses de prix, car ils doivent serrer les coûts au maximum. Entre 10.000 et 50.000 emplois auraient ainsi déjà été détruits depuis que la guerre fait rage dans la téléphonie.

>
4G : la baisse des prix est-elle vraiment une bonne nouvelle ? Crédit Média : Jean-Michel Salvator | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
4G Free High-tech
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants